29/05/2005

ECOLE DU NOUVEAU SPIRITUALISME.

NOUVELLES DU CULTE ANTOINISTE
EN BELGIQUE:
"L'ECOLE DU NOUVEAU SPIRITUALISME".



Depuis 2000, le CULTE ANTOINISTE tient, dans la région liégeoise ,pour aider les adeptes novices, des séances d'éducation et d'information à propos de l'ENSEIGNEMENT.
C'est ouvert sous la dénomination "Ecole du Nouveau Spiritualisme". Les cours doivent être approuvés par le Représentant du Père au Temple de JEMEPPE - sur - MEUSE.
En voici l'horaire et les lieux de réunion:
- Temple de HUY: le 3° jeudi du mois à 19H00;
- Temple de JUPILLE: le mardi à 19H00;
- Temple de JEMEPPE: le 1° et le 3° samedi de 14H00 à 16H00;
- Temple de LIEGE (HORS CHATEAU): le 2° samedi de 14H00 à 15H00;
- Temple de FOREST: le 4° dimanche à 15H00 ( après une lecture de l'ENSEIGNEMENT)
La consultation des divers sites internet :
- www.antoinisme.be
- www.20six.fr/antoinisme
-http://antoinisme-documentation.skynetblogs.be/
est certes interessante et doit sûrement aider les novices à s'intégrer au mieux dans la communauté antoiniste.
Cependant, rien ne vaut la fréquentation des Temples et des offices.
Pourvu que la lecture de ces différents sites vous encouragent à fréquenter ces cours si vous en avez la possibilité.



























































28/05/2005

COMMENT LIRE L'ENSEIGNEMENT ?

COMMENT LIRE L'ENSEIGNEMENT ?

   On peut lire l'ENSEIGNEMENT du Père ANTOINE soit par simple curiosité, soit pour le combattre, soit pour trouver un sens à sa vie, c'est-à-dire trouver le bonheur.

   Celui qui lit l'ENSEIGNEMENT par simple curiosité n'en apercevra pas le sens caché. Cela ne lui donnera aucune satisfaction.Ou bien, la satisfaction qu'il en retirera sera factice: il s'extasiera devant une belle figure de style, une belle expression ou tel passage le fera sourire. Il s'agira d'une pure satisfaction intellectuelle. Bien que, les dessins de DIEU étant impénétrables, on pourra parfois assister à des conversions!

   Celui qui le lit dans l'intention de le combattre n'en retirera aucune satisfaction puisque, au départ, son intention sera de chercher, par parti pris, tout ce qui ira dans son sens.Le sens caché, ésotérique, sera volontairement ignoré ou exagéré de façon à le rendre ridicule.

   Quant au chercheur désireux de savoir et trouver le sens des choses, le vrai bonheur, il lira l'ENSEIGNEMENT avec sa conscience. Il sera atteint par le fluide qui en découle. Il est conseillé, pour les novices, de prendre des pages ou des textes au hasard. au fur et à mesure des lectures, on comprendra mieux les liaisons qui existent entre les textes.

   L'ENSEIGNREMENT est rédigé dans un style simple. Mais combien le sens ésotérique sera parfois difficile à saisir.

   Bien souvent, on entend dire que la religion Antoiniste est troip simpliste, qu'elle s'adresse à la classe ouvrière, aux gens de peu d'instruction. 

   Retournons un peu en arrière et voyons comment les choses se pratiquaient du temps de JESUS. Celui-ci disait : " Bienheureux les pauvresq d'esprit car le royaume des cieux leur appartient"

   Certes, la plus grande partie des Antoinistes se recrutent chez les humbles. C'est logique pace que ce sont ceux-ci qui souffrent quotidiennement et que la souffrance cherche toujours, parfois confusément, son remède.

   A la lumière de l'ENSEIGNEMENT, nous comprenons le rôle véritable de l'intelligence par rapport à la conscience.





 
























23/05/2005

Les actes publics de charité.

FAUT-IL PARTICIPER AUX ACTIONS PUBLIQUES DE CHARITE ?

Une lecture imparfaite de l'ENSEIGNEMENT pourrait nous faire croire qu'il serait inutile, voire même déconseillé, de souscrire à des manifestations publiques de soutien. Il s'agit, bien sûr, ici, non seulement des actes personnels tels que donner l'aumône, faire un don à quelqu'un ou à une oeuvre, nourrir ou abriter quelqu'un, mais aussi, de la participation, à un titre ou l'autre , à de grandes manifestations telles que : TSUNAMI, TELEVIE, CAP 48, TELETHON, CROIX ROUGE...

Certains nous reprochent de nous abriter derrière la simple compassion pour satisfaire notre conscience. Cela suffirait pour satisfaire notre conscience. Il ne serait point nécessaire d'en faire davantage.

Il n'en est nullement ainsi:

1. Le quatrième principe dit bien " Ne dites jamais que vous faites la charité à un frère qui vous semble dans la misère..." Nous lisons bien: il n'est nullement interdit de faire la charité à quelqu'un. Tout simplement, cela doit rester confidentiel. Il ne faut en tirer aucune gloriole car "Si vous agissez envers votre semblable comme un véritable frère, vous ne faites la charité qu'à vous-même..."

2. Le dixième principe dit: " Ne pensez pas faire toujours un bien lorsqu'à un frère vous portez assistance; vous pourriez faire le contraire, entraver son progrès...". Ici aussi, aucune opposition à porter secours ou aide à quelqu'un. Tout simplement, une mise en garde: attention, ce secours , cette aide aura peut-être comme conséquence  le fait que l'assisté sera bloqué dans son progrès. Porter assistance matériellement n'est donc pas tout. Les nourritures terrestres ne suffisent pas, il ne faut pas oublier l'âme.

3. Le dixième principe continue: "Sachez qu'une grande épreuve sera votre récompense, si vous l'humiliez en lui imposant le respect...". Ici aussi un appel vibrant à la discrétion, au respect de l'autre. Il ne faut pas que l'autre devienne, pour notre regard, un objet, quelque chose d'inférieur. Ce serait déjà mauvais. Mais le pire serait que nous nous comprtions de telle façon qu'il devienne aussi un objet, quelque chose d'inférieur, pour les autres.

4. Nous trouvons aussi dans le texte "La Charité Morale" ceci : " ...cependant nous serons convaincus par la pratique de la morale , que le malheureux n'est pas celui qui tend la main mais plutôt celui qui, pouvant épargner à son frère cette humiliation, refuse de satisfaire sa conscience". Attention donc: bannissons de notre conduite tout signe d'indifférence!
















20:26 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/05/2005

Le service des Temples Antoinistes.

LE SERVICE DES TEMPLES ANTOINISTES.

Un des grands principes suivis par le CULTE ANTOINISTE depuis ses débuts est la non rétribution des desservants et autres adeptes qui exercent des fonctions d'aide dans les Temples. Ainsi, il peut y avoir des Temples sans desservant y demeurant, des Temples où le desservant est aidé pour les lectures, l'accueil dans le porche, les annonces, voire même les consultations...Tout le monde exerce sa fonction bénévolement.
Pourquoi? Ce n'est que suivre l'exemple du Père ANTOINE qui a toujours accompli sa mission morale avec le désinteressement le plus complet puisqu'il est allé jusqu'à léguer au CULTE ses propriétés.
Conséquence:La demande de reconnaissance légale du CULTE n'a jamais eu pour but d'obtenir des subsides quelconques mais uniquement de permettre au CULTE d'être légalement propriétaire de ses TEMPLES et de recevoir des biens à titre de legs.

Un autre grand principe est de n'exiger aucune connaissance particulière pour les desservants et leur aide. Il n'est nullement nécessaire d'avoir fait des études supérieures et de posséder des diplômes pour aider ses frères à se diriger dans la voie du bien. Le Temple est un lieu où le desservant a pour mission d'entretenirun fluide éthéré où tous ceux qui sont affligés moralement, physiquement ou socialement peuvent venir y puiser du réconfort et en repartir l'esprit rasséréné. Pour arriver à ce résultat, il n'est point nécessaire d'être bardé de diplômes ni d'être psychologue professionnel, il suffit d'avoir la FOI et la volonté d'aider son prochain.

Un autre grand principe du CULTE ANTOINISTE, en ce qui concerne les Temples, est l'exigence de la plus grande simplicité. Le Temple Antoiniste, dans sa simplicité, voire même parfois sa rusticité, dépourvue de tout luxe et de toute décoration superflue met le pauvre à l'aise. Il offre au nanti l'occasion de pouvoir côtoyer la modestie.




 

20/05/2005

AGIR TOUJOURS PAR LE PERE.

AGIR TOUJOURS PAR LE PERE.

     Nous tous qui nous disons ANTOINISTES mais qui sommes encore bien imparfaits, dont la vue du mal est si développée qu'il nous apparaît à chaque instant dans notre semblable, comment pourrions-nous nous améliorer sans avoir sans cesse devant les yeux le PERE qui nous a révélé ce sublime ENSEIGNEMENT ?

     Nous ne pourrions que nous faire un piédestal de son oeuvre et nous croire ce que nous ne sommes pas en imaginant avoir acquis ce dont nous n'avons encore perçu que l'effet et d'autant plus que nous sommes intelligents. Nous devrions ne jamais agir que par le PERE en puisant par la pensée dans son fluide éthéré et chaque fois que nous avons fait quelque bien à l'un de nos semblables, nous unir tous deux pour remercier Celui à qui nous devons ce grand bonheur.

     Ainsi nous ne rendrons jamais de mauvais services ni aux autres ni à nous-mêmes, nos sentiments de fraternité seront plus sincères et nous parviendrons à réaliser plus vite que nous ne le croyons l'unité absolue de l'ensemble où nous jouirons seulement de l'EGALITE REELLE !



Nous

11/05/2005

Le PERE ANTOINE A LA TRIBUNE.

LE PERE ANTOINE A LA
TRIBUNE DU TEMPLE
DE JEMEPPE.


 

12:38 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : temple, pere, tribune |  Facebook |

Photo extérieure du Temple de JEMEPPE

PHOTO DU TEMPLE DE JEMEPPE.

12:36 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le TEMPLE DE JEMEPPE.

LE TEMPLE DE JEMEPPE.
 
Il s'agit du "TEMPLE PAR EXELLENCE". C'est le premier Temple sanctifié par le Père ANTOINE: en principe, il s'agit du Temple modèle, bien que, ces derniers temps, certaines formes adoptées par JEMEPPE ne soient pas suivies partout.
 
Ce Temple fait suite à un premier édifice construit au même endroit et où, au début, se réunissaient les membres du groupe spirite animé par ANTOINE, les "VIGNRERONS DU SEIGNEUR".
 
Vous trouverez une description précise de ce temple en consultant le site www.20six.fr/antoinisme.
 
Le Temple actuel, bien que existant depuis un certain temps, fut "consacré"  le 15 août 1910. Pour cette circonstance, le Père ANTOINE avait fait annoncer son intention de consacrer à cette date le Templede JEMEPPE-SUR-MEUSE et de sanctifier le CULTE ANTOINISTE. Une foule considérable s'était déplacée.pour entendre le Père qui n'avait plus pris la parole depuis plus d'un an, le 02 mai 1909 puisqu'il estimait  que sa révélation était terminée.
 
Le Père ANTOINE avait fait installer, au bas de la tribune une estrade destinée à accueillir tous les membres du Conseil d'Administration du CULTE. Ceux-ci y siégèrent durant toute la cérémonie, revêtus de l'habit antoiniste.
 
A 10H00, le Père, introduit par le frère huissier monta à la Tribune et y prononça les paroles suivantes:
" Mes enfants,
   Je regrette de vous voir aujourd'hui si nombreux et que je n'ai plus rien à vous dire. Cependant je tiens à remercier les personnes qui se sont dévouées pour récolter les signatures en vue d'obtenir la personnification civile de notre CULTE. Nous aurions pu en récolter davantage, mais le nombre est déjà plus que suffisant. Maintenant nous avons formé un Conseil, vous avez un ENSEIGNEMENT, vous avez un Temple, il vous appartient..."
 
Après un instant  de silence, le Père poursuivit en ces termes:
 
" Maintenant, par une pensée nous allons consacrer ce Temple."
 
Le recueillement fut très profond et solennel pendant un moment. Le Père ANTOINE reprit la parole et dit:
 
" C'est fait. Nous allons par une pensée également, sanctifier le CULTE."
 
Après un même recueillement, le Père prononça les mots suivants:
 
" C'est fait."
 
C'est ce Temple qui est, jusqu'à ce jour, le siège du Conseil d'Administration du CULTE ANTOINISTE pour la BELGIQUE. En 1939, Mère demanda aux Temples français d'être indépendants des Temples belges pour tout ce qui ressort de l'organisation matérielle et de l'administration en général, dont, notamment, la désignation des desservants.
 
Il existe, actuellement, une différentiation en ce qui concerne certaines formes extérieures du CULTE. Les Temples français et certains Temples belges ne suivent plus JEMEPPE en tout.
 
Je résume: il y a les Temples" sans photos"(de Père et de Mère), tels JEMEPPE et les Temples "avec photos".
A JEMEPPE, à la Tribune, il y a seulement la reproduction de l'emblème du CULTE. Dans les autres, il y a, en plus , les photos de Père et de Mère. Les Temples français sont tous "avec photos".
Dans les temples "sans photos", en semaine, l'OPERATION se borne à un recueillement solennel. Dans les autres Temples, l'OPERATION est suivie, un jour sur deux, de la lecture des "DIX PRINCIPES" et, le lendemain, de la lecture de "LA CHARITE MORALE"
Dans les Temples "sans photos", le dimanche, on fait un recueillement puis une lecture dans l'ENSEIGNEMENT. Dans les autres Temples, au lieu d'un recueillement, on procède, le dimanche aussi, à une OPERATION GENERALE.
Enfin, à JEMEPPE, on préconise que le voile des adeptes féminines soit remplacé par un bonnet, sans toutefois l'imposer.
 
Il s'agit uniquement de divergences sur les formes extérieures. Ence qui concerne la doctrine et les questions morales, il n'y a aucune dissidence!
 
 
 

12:34 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |