03/08/2005

Réflexions sur l'âme, la réincarnation et les épreuves.

 

 

 

Réflexion sur les paroles du Père : « TOUT AUTRE ET BIEN PLUS CONSOLANTE EST LA REALITE : LA MORT N’EXISTE PAS »

     La mort est le moment où l’âme  quitte le  corps où elle réside dans l’incarnation présente pour aller faire le bilan de celle-ci. Avant de se réincarner pour continuer le voyage vers une autre incarnation.

     Notre âme, contrairement au corps qui disparaît inexorablement avec tous ses attributs dont l’intelligence, la mémoire, les instincts et les besoins et attributs physiques, est immortelle. Dans le chapitre « REINCARNATION », le Père ANTOINE dit :

     «  Nous croyons qu’à la mort les âmes quittent le monde et vont dans l’au-delà et l’au-delà est ici. L’âme imparfaite reste incarnée jusqu’à ce qu’elle ait surmonté son imperfection »

Dans le chapitre « LE MYSTERE DE LA REINCARNATION », il dit :

     «  Disons plutôt que, au point de vue de la matière, notre esprit incarné ou non est toujours le même, que la mort n’existe pas, qu’elle est plutôt la naissance d’une nouvelle existence et qu’il en sera toujours ainsi, aussi longtemps que nous ne posséderons pas la foi. »

         Lors de chaque incarnation, le  corps est le véhicule utilisé par l’âme  pour aborder les épreuves à surmonter sur l’échelle du progrès. A chacune de nos réincarnations notre âme choisit son  corps, sa famille, son environnement, sa nationalité. Le Père ANTOINE dit :

     « Toute existence est la conséquence de la précédente et elle détermine celle qui lui succède par l’épreuve subie et par d’autres contractées à son insu. Avant de quitter le corps qui se meurt, l’âme s’en est choisi un autre pour se réincarner »

         Il ne faudrait pas en conclure que tout est écrit , déterminé à l’avance, que tout ce qui nous arrive est comme « inscrit dans les astres ». Il n’en est pas ainsi. En réalité, ce qui nous est offert est un éventail de possibilités, d’éventualités que nous aborderons bien ou mal ou que nous éviterons ou qui, par hasard ou par l’action de notre libre-arbitre nous seront évitées.Non, selon l'ANTOINISME,la théorie de la réincarnation n'inclut aucune croyance dans aucun système d'horoscope.

    Le but de notre âme est de s'améliorer, toujours, d'expérience en expérience et d’incarnation en incarnation. Nous utilisons notre corps physique ou notre intelligence pour réaliser des expériences qui vont participer à l'évolution de notre âme. Il en est ainsi jusqu’à ce que nous ayons éliminé toute trace d’imperfection. Attention, n’oublions pas les sixième, septième, huitième et dixième principes où le père nous met bien en garde : il faut laisser la primauté à la conscience sur l’intelligence !

     Il est toujours bon de se rappeler les proverbes qui sont le reflet de la sagesse populaire. Ainsi le proverbe souvent cité: " Science sans conscience n'est que ruine de l'âme!"

          Le Père ANTOINE a dit aussi :

     «  Notre âme imparfaite est l’ensemble des fluides qui constituent notre atmosphère »

     Tous ces fluides, notre âme les a accumulés au cours de nos incarnations précédentes. La mission que nous recevons lors de toute nouvelle incarnation est de se purifier de tous les fluides néfastes pendant la vie matérielle par les épreuves rencontrées.

 



 





 

 






09:42 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.