04/08/2005

DIEU est en nous.

DIEU EST EN NOUS.

     Dieu est en nous.
     Cela est dit de façon différente dans divers enseignements, diverses religions ou philosophies. Ainsi, le poète allemand HEINE dit, en parlant de la philosophie de HEGEL:
" J'étais jeune et fier et cela flattait mon orgueil d'apprendre de HEGEL que ce n'était pas le bon Dieu qui réside dans le ciel comme le croyait ma grand-mère, mais que c'était moi-même ici sur terre qui étais le bon DIEU".

     Il s'agit bien sûr d'une façon exagérée de présenter les choses.
    Les Antoinistes aussi le pensent mais de façon plus précise: Dieu est en nous, pas dans notre corps mais dans notre conscience. Il est notre conscience. Le Père ANTOINE dit, dans le chapitre" Quelle est la conception que l'on peut se faire de DIEU?":
" Ne croyons pas en DIEU, croyons plutôt en nous et agissons naturellement, nous pourrons ainsi nous acquérir la foi. Avec cette vertu, nous possédons l'amour réel, DIEU, si nous pouvons tout n'est-ce pas par Lui qui est en nous? disons alors que nous sommes DIEU puisque ce n'est que par Lui que nous aimons et que nous agissons"


     Dans le chapitre "ARBRE DE LA SCIENCE DE LA VUE DU MAL, LE BIEN, INTERPRETE L'OPPOSE DE LA REALITE" , le Père ANTOINE dit aussi:
     " Depuis Adam jusqu'à nos jours, sa vue ( de l'intelligence) n'a pas changé, elle imagine toujours DIEU en dehors de nous comme l'a fait Adam, l'oppoàsé de la réalité, elle prend comme lui ...le mal pour le bien et le bien pour le mal; elle laisse ignorer que DIEU ne réside qu'au sein de l'homme, que chacun de nous En est une partie. Je l'ai révélé, tous nous sommes des dieux, nous avons tous un côté divin, notre côté réel; quand nous aurons surmonté la matière, l'imperfection, nous serons tous réunis dans le même amour, amour pur,nous formerons l'unité absolue de l'ensemble, DIEU."


     On pourrait rapprocher ces paroles de celles d'un philosophe allemend, STRAUSS ( 1808 - 1894 ) quand celui-ci écrit:
     " L'Idée ne se réalise que dans l'ensemble de l'humanité"
     ou, encore:
     " DIEU, c'est l'infini qui se personnifie dans les esproits humains en parvenant à la conscience et cela, de toute éternité. Avant l'humanité terrestre, il y avait sur d'autres astres des esprits dans lesquels la divinité se reflétait"
     On pourrait aussi citer le philosophe MICHELET ( 1801 - 1893 ):
     " DIEU est personnel dans l'homme et l'âme, immortelle en DIEU".
     On n'attend pas de nous de grands sermons à la BOSSUET pour démontrer la réalité de cette affirmation. Ce qu'on attend de nous, c'est de pouvoir le démontrer dans nos actes, dans notre comportement,dans l'exemploe que nous montrerons.
     Pour cela, quelques petites "recettes":
* efforçons-nous de ne pas laisser notre petite fierté personnelle prendre le dessus;
* suivons les bons conseils des Dix Principes et domestiquons notre intelligence;
* comportons-nous avec compassion, sans vouloir devenir le maître de personne;
* vivons le jour présent, utilisons les fluides de chaque jour sans nous encombrer des fluides de la veille et sans fabriquer les fluides de demain;
* rappelons-nous que le bonheur vrai sera le résultat de notre travail moral. Travail moral que nous n'avons pas à faire sur autrui (si ce n'est par l'exemple) mais sur nous-mêmes grâce au combat quotidien entre l'intelligence et la conscience.




 































19:28 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.