17/08/2005

La prière.

SUR LA PRIERE.
 
     Pour raisonner la prière, il faut revenir à la différence entre la FOI et la croyance. s'adresser à quelqu'un en dehors de nous, c'est la croyance, ce qui ne veut pas dire qu'on ne doit plus le faire, si nous en avons encore le besoin.
    
     Si nous voulons progresser, nous verrons l'épreuve comme nécessaire. C'est pourquoi, il faut éviter de prier pour des questions matérielles, pour les effets.
 
     " S'adresser à DIEU pour des questions matérielles seulement, c'est méconnaître notre amélioration."
 
     Demandons plutôt à être inspiré, guidé, pour pouvoir surmonter l'épreuve en portant remède à la cause qui est en  nous et qui est toujours morale.
 
     Remettons-nous entre les mains du Père ou de Celui en qui nous avons la FOI, Il sait mieux que nous ce dont nous avons besoin pour arriver à notre but. la vraie prière est un élan du coeur vers la Divinité ou une pensée reconnaissante vers DIEU.
 
     " Plus nous avançons, plus courte est notre prière, la pensée se perd insensiblement au fur et à mesure que nous surmontons la matière."
 
Remarque: ce texte est extrait d'une brochure publiée et vendue au Temple de JEMEPPE: "DEMONSTRATIONS n°1"
 
    

17:07 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

magnifique en tout point Merci de la beauté de votre site et du soin que vous y apportez, cela irradie sur nous. Je viens de rencontrer ce courant fluide et simple de foi, ici, à Paris, et je m'émerveille que cela existe ! J'ai fait appel à la guérison du Père Antoine à la veille de mon divorce, pour fermer cette longue parenthèse de vie en paix...

Écrit par : lisa dubord dumenil | 21/10/2006

Les commentaires sont fermés.