19/08/2005

le "CONNAIS-TOI".

PARTIE DU NEUVIEME PRINCIPE:
"JE SUIS DANS LE CONNAIS-TOI"
RAISONNEMENTS.


     Faisons un retour sur nous-mêmes. Plongeons-nous à l'intérieur de notre conscience. Cherchons à nous connaître et profitons bien des paroles du Père ANTOINE: " Nous sommes DIEU nous-mêmes"

     C'est pure vérité. Cela figure d'ailleurs à plusieurs endroits dans l'ENSEIGNEMENT révélé par le Père.

     Le Père ANTOINE nous fait remarquer, dans son ENSEIGNEMENT: " Ne nous attachons ni aux mots ni aux phrases, mais uniquement au fluide qui en découle."

     Nous devons donc essayer de saisir uniquement le fluide qui découle de cette révélation. Autrement dit, laissons-nous pénétrer de sa signification réelle sans nous attacher ni aux mots ni aux phrases par lesquels cette révélation s'exprime dans notre langage quotidien.

     Comme bien souvent, le langage Antoiniste est interpellant, voire même, parfois, impertinent. Il peut paraître insolent aux oreilles de tous ceux qui ont une vue de la Divinité inspirée par des millénaires de monothéisme traditionnel.

     Nous devons essayer de retourner le sens des mots de la tradition, mais pas seulement le sens des mots, aussi la façon de concevoir le monde.

     La lumière se fera insensiblement jour en nous et nous commencerons à entr'ouvrir le voile qui nous empêche ce voir ce que nous avons à découvrir de réalité sur nous-mêmes, de pénétrer dans le "Connais-toi".

     Le Père a aussi dit: " Le Connais-toi peut seul nous permettre de raisonner avec DIEU."

     Pour les ANTOINISTES, l'expression "Connais-toi" a un tout autre sens que le sens commun. Lorsque nous parlons du "Connais-toi", nous ne voulons pas dire, uniquement, qu'il s'agit de connaître nos défauts et nos qualités, bien que cela soit quand même nécessaire si nous voulons progresser. Cela nous rappelle une parole de l'évangile : " Avant de retirer la paille de l'oeil du voisin, retire la poutre qui est dans le tien."
     
      Cette expression a une signification plus profonde: DIEU est en chacun de nous, comme une vérité au fond d'un puits, comme les mains cachées derrière un rideau et dessinant des ombres chinoises.


  Dans un autre passage de l'ENSEIGNEMENT, le Père ANTOINE dit: "Si nous avons une conscience, elle vient de quelque part; si nous avons une intelligence, de même. Rien ne vient de rien. Si la conscience est une sensibilité morale, l'intelligence, nous le savons, est une sensibilité matérielle qui nous sert seulement pour nous diriger dans l'imperfection comme la conscience pour nous diriger vers la bonté, vers l'amour."

     Bien nous pénétrer de cela, c'est-à-dire de la façon dont notre personnalité esr constituée et fonctionne, est le premier pas accompli vers le "Connais-toi".


     Déjà, du vivant du Père, au début de sa prédication, cela troubla maints adeptes. Vous trouverez un passage admirable de Robert VIVIER (" Délivrez-nous du mal") à ce propos dans le site: www.20six.fr/antoinisme  à la rubrique " Aperçu général sur l'Antoinisme".



 
















































































14:12 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.