15/02/2006

DIEU VOIT TOUT, MAIS LAISSE LE LIBRE-ARBITRE

DIEU VOIT TOUT,

SAIT TOUT,

MAIS

IL LAISSE LE LIBRE-ARBITRE.

 

     DIEU seul voit tout. LUI seul sait tout.

     Comment faut-il interpréter cela?

     C'est incompréhensible sauf si on se place du point de vue d'une des caractéristiques de la DIVINITE : l'éternité.

 

      Si l'on considère les choses du point de vue de l'éternité, il faut bien admettre que DIEU sait tout ce qui se passe, mais aussi tout ce qui s'est passé et, encore, tout ce qui se passera.

 

     S'il sait tout ce qui se passe, est-ce que cela signifie que tout est prédestiné, que nous sommes donc co ntraints de faire ce que DIEU a vu qui allait se passer.

 

     Si tout était décidé d'avance, cela signifierait que nous n'avons plus la possibilité de faire ce que nous décidons. Nous ne disposerions plus de notre libre-arbitre!

 

     Il n'en est pas ainsi. Nous ne sommes contraints de rien faire.

 

    Prenons une comparaison. Supposons que nous sommes sur un trottoir, dans une très grande foule de spectateurs et que nous regardons passer un cortège.

 

     Tout ce monde est là pour regarder passer le même cortège. Au milieu de la foule, nous ne pouvons apercevoir que ce qui passe exactement devant nous, les autres spectateurs cachent le reste du cortège. C e qui nfait que nous ne voyons plus ceux qui sont déjà passés et qu!e nous ne voyons pas encore ceux qui vont suivre. on voit uniquement ceux qui passent devant nous.

 

     Supposons, maintenant, que l'on se déplace un peu vars l'avant du trottoir, que l'on se penche un peu, apr exemple. Dans ce cas, nous pourrons voir un peu plus longtemps ceux qui viennent de passer et que nous pouvons déjà voir un groupe ou deux de ceux qui vont passer.

 

     Supposons, maintenant, que l'on rentre dans la maison et que l'on se pace sur la plate-forme. Que verra-t-on? Là, étant plus haut que tous les autres, on verra l'entiéreté du cortège depuis le début jusqu'à la fin.

 

     Le fait de voir tout ce qui se passe, tout ce qui est passé et tout ce qui se passera ne change absolument rien du tout au déroulement du cortège. Cela n'empêche aucun des participants au cortège  de faire, à n'importe quel moment quelque chose qui n'était pas prévu.

 

     Le cortège, c'est le déroulement de l'histoire de l'humanité.

 

    DIEU, c'est celui qui, du toit de la maison, voit tout et sait tout ce qui se passe.

 

     On comprend maintenant comment DIEU sait tout, voit tout mais n'intervient pas. Il est l'unique spectateur. Celui qui regarde et laisse à tous le libre-arbitre.

 

    

 

 

    

19:04 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.