28/02/2006

FAUT-IL AVOIR LA CRAINTE DE DIEU ?

FAUT-IL AVOIR CRAINTE 

DE DIEU ?

Extrait de l'ENSEIGNEMENT:

Chapitre "LE MYSTERE:AMOUR,INTELLIGENCE & CONSCIENCE".

 

     " Nous ne sommes pas narrivés à un certain développement sans nous être fait de DIEU une conception quelcoànque; en LE priant, les uns contemplent une figure humaine, d'autres une étoile ou tout autre signe; s'il  apparaît nettement, ils ont la certitude d'être exaucés, de n'être arr^tés par aucun obstacle. Cependant je l'ai déjà dit, quoique DIEu soit partout, nous ne LE trouvons ni au ciel, ni sur la terre. Il réside exclusivement au sein de l'homme.

      La plupart imaginent DIEU comme un Être suprême, un pur Esprit, d'autres comme une force, une énergie qui remplit l'tout l'univers; mais ils n'y croient pourtant pas profondément, ils font une large part au hasard, doutent que cette force soit toute bonté, tout amour Nous ne devons pas LE comprendre ainsi.

      Beaucoup se figurent qu'il faut avoir la crainte de DIEU; mais alors comment croire à sa bonté, à sa miséricorde infinie ? Peut-on avoir la crainte d'une personne que l'on sait bonne et aimante ? Est-il donc raisonnable de trembler DIEU, d'imaginer qu'IL peut nous faire le moindre mal, être assez méchant par exemple que pour dévaster telle ou telle partie du monde, anéantir des milliers de personnes ? DIEU, possédant à l'infini toutes les vertus, ne veut être pour rien dans ce qui nous arrive  et que nous LUI attribuons...."

 

     Plus loin, dans ce chapitre, nous pouvons lire:

 

     " Nous sommes aussi indépendants de DIEU qu'IL l'est de nous; s'il n'en était pas ainsi, où serait le libre-arbitre ? ..."

 

     Dans ces quelques phrases, nous trouvons,en fait, toute la théologie ANTOINISTE. Je cite, notamment:

- chaque homme, chaque civilisation se fait une idée particulière de DIEU;

- DIEU est l'essence de toute chose;

- on ne peut pas localiser DIEU dans un endroit quelconque, il réside "au sein de l'homme";

- DIEU "voit tout, sait tout mais n'intervient pas", comme on l'a exposé dans autre article;

- Dieu n'est ni gendarme, ni père Fouettard, ni Père Noêl;

- DIEU se caractérise par le fait qu'il nous laisse le libre-arbitre. Sans cela, il ne serait par parfait ni impartial, il ne serait donc pas DIEU!

12:39 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.