28/02/2006

FAUT-IL AVOIR LA CRAINTE DE DIEU ?

FAUT-IL AVOIR CRAINTE 

DE DIEU ?

Extrait de l'ENSEIGNEMENT:

Chapitre "LE MYSTERE:AMOUR,INTELLIGENCE & CONSCIENCE".

 

     " Nous ne sommes pas narrivés à un certain développement sans nous être fait de DIEU une conception quelcoànque; en LE priant, les uns contemplent une figure humaine, d'autres une étoile ou tout autre signe; s'il  apparaît nettement, ils ont la certitude d'être exaucés, de n'être arr^tés par aucun obstacle. Cependant je l'ai déjà dit, quoique DIEu soit partout, nous ne LE trouvons ni au ciel, ni sur la terre. Il réside exclusivement au sein de l'homme.

      La plupart imaginent DIEU comme un Être suprême, un pur Esprit, d'autres comme une force, une énergie qui remplit l'tout l'univers; mais ils n'y croient pourtant pas profondément, ils font une large part au hasard, doutent que cette force soit toute bonté, tout amour Nous ne devons pas LE comprendre ainsi.

      Beaucoup se figurent qu'il faut avoir la crainte de DIEU; mais alors comment croire à sa bonté, à sa miséricorde infinie ? Peut-on avoir la crainte d'une personne que l'on sait bonne et aimante ? Est-il donc raisonnable de trembler DIEU, d'imaginer qu'IL peut nous faire le moindre mal, être assez méchant par exemple que pour dévaster telle ou telle partie du monde, anéantir des milliers de personnes ? DIEU, possédant à l'infini toutes les vertus, ne veut être pour rien dans ce qui nous arrive  et que nous LUI attribuons...."

 

     Plus loin, dans ce chapitre, nous pouvons lire:

 

     " Nous sommes aussi indépendants de DIEU qu'IL l'est de nous; s'il n'en était pas ainsi, où serait le libre-arbitre ? ..."

 

     Dans ces quelques phrases, nous trouvons,en fait, toute la théologie ANTOINISTE. Je cite, notamment:

- chaque homme, chaque civilisation se fait une idée particulière de DIEU;

- DIEU est l'essence de toute chose;

- on ne peut pas localiser DIEU dans un endroit quelconque, il réside "au sein de l'homme";

- DIEU "voit tout, sait tout mais n'intervient pas", comme on l'a exposé dans autre article;

- Dieu n'est ni gendarme, ni père Fouettard, ni Père Noêl;

- DIEU se caractérise par le fait qu'il nous laisse le libre-arbitre. Sans cela, il ne serait par parfait ni impartial, il ne serait donc pas DIEU!

12:39 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/02/2006

LE MESSAGE DE DIEU.

DIEU ET SON MESSAGE.

 

     Les hommes sont libres de penser que DIEU n'existe pas ou que DIEU a créé le mal!

 

     DIEU a transmis, au fil des siècles,à l'humanité  un message d'amour par l'intermédiaire de quelques hommes, les prophètes.

 

     Parmi les prophètes, citons BOUDDHA, ABRAHAM, MOÏSE, JESUS, MAHOMET, LUTHER, ANTOINE...

 

     Dans ce message, exprimé de façon différente selon les lieux et les époques, le message est un message de liberté. DIEU nous a octroyé le libre-arbitre.

 libre-arbitre

     Il nous a laissé la liberté de croire en son existence ou non, de l'aimer ou non, de respecter ses principes ou  non.

 

     Le malheur , c'est qu'à chaque prophète correspond l'apparition de quelques hommes qui détournent le message, soit par incompréhension, soit par ignorance, soit malicieusement.

 

     Dans ce dernier cas, on se sert du message en le dévoyant pour attiser le fanatisme, pour s'assurer la mainmise sur d'autres hommes, pour soumettre d'autres à leur pouvoir!

 

     DIEU n'a rien à voir dans ces guerres, dans ces conflits. Si l'humanité, entière, écoutait sérieusement son message et s'efforçait de l'appliquer, en ferait la propagande par l'exemple personnel, aucun des ces malheurs ne serait jamais venu perturber la planète.

 

18:39 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : enseignement, prophetes, message, dieu |  Facebook |

22/02/2006

L'EXISTENCE DE DIEU ET LES MALHEURS DU MONDE.

LES MALHEURS DU MONDE:

UNE PREUVE DE LA NON-EXISTENCE DE DIEU ?

 

     Pour nier l'existence de DIEU, on évoque souvent les malheurs de la Terre.

 

     Famines, épidémies,maladies, guerres, catastrophes naturelles,comportements inhumains,injustices criantes...sont régulièrement mises en exergue dans cettte intention.

 

     Et l'on entend dire: " Si DIEU existait réellement, il ne permettrait pas cela!"

 

     Justement parlons de quelques uns de ces malheurs:

- un grand nombre de maladies sont en réalité imputables aux mauvaises habitudes de vie de l'homme;

- les problèmes environnementaux sont directement provoqués par l'entêtrement de l'homme à vouloir mettre la nature à ses pieds;

- les famines sont souvent provoquées par le faitr de l'homme:mauvaise agriculture, guerres...

- les guerres proviennent du fanatisme et de la volonté de certains de dominer autrui...

 

     Rien de cela ne prouve la non-existence de DIEU. Cela prouve simplement que l'homme fait mauvais usage du monde créé par DIZEU.

 

     DIEU a doté l'homme du libre-arbitre. C'est de celui-ci qu'il abuse.

 

     Est-ce une raison pour regretter ce libre-arbitre?

 

     Non. Vivre dans un monde où tout serait inéluctablement tracé nous rendrait malheureux.

 

     Vivre dans un monde où la soumission à DIEU serait imposée serait vite insoutenable. C'est d'ailleurs la leçon qu'il faut retenir de la fameuse "histoire d'ADAM". Celle-ci ne représente pas une vérité historique mais, comme tous les mythes, révèle une vérité éternelle.

    

 

09:51 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/02/2006

DIEU VOIT TOUT, MAIS LAISSE LE LIBRE-ARBITRE

DIEU VOIT TOUT,

SAIT TOUT,

MAIS

IL LAISSE LE LIBRE-ARBITRE.

 

     DIEU seul voit tout. LUI seul sait tout.

     Comment faut-il interpréter cela?

     C'est incompréhensible sauf si on se place du point de vue d'une des caractéristiques de la DIVINITE : l'éternité.

 

      Si l'on considère les choses du point de vue de l'éternité, il faut bien admettre que DIEU sait tout ce qui se passe, mais aussi tout ce qui s'est passé et, encore, tout ce qui se passera.

 

     S'il sait tout ce qui se passe, est-ce que cela signifie que tout est prédestiné, que nous sommes donc co ntraints de faire ce que DIEU a vu qui allait se passer.

 

     Si tout était décidé d'avance, cela signifierait que nous n'avons plus la possibilité de faire ce que nous décidons. Nous ne disposerions plus de notre libre-arbitre!

 

     Il n'en est pas ainsi. Nous ne sommes contraints de rien faire.

 

    Prenons une comparaison. Supposons que nous sommes sur un trottoir, dans une très grande foule de spectateurs et que nous regardons passer un cortège.

 

     Tout ce monde est là pour regarder passer le même cortège. Au milieu de la foule, nous ne pouvons apercevoir que ce qui passe exactement devant nous, les autres spectateurs cachent le reste du cortège. C e qui nfait que nous ne voyons plus ceux qui sont déjà passés et qu!e nous ne voyons pas encore ceux qui vont suivre. on voit uniquement ceux qui passent devant nous.

 

     Supposons, maintenant, que l'on se déplace un peu vars l'avant du trottoir, que l'on se penche un peu, apr exemple. Dans ce cas, nous pourrons voir un peu plus longtemps ceux qui viennent de passer et que nous pouvons déjà voir un groupe ou deux de ceux qui vont passer.

 

     Supposons, maintenant, que l'on rentre dans la maison et que l'on se pace sur la plate-forme. Que verra-t-on? Là, étant plus haut que tous les autres, on verra l'entiéreté du cortège depuis le début jusqu'à la fin.

 

     Le fait de voir tout ce qui se passe, tout ce qui est passé et tout ce qui se passera ne change absolument rien du tout au déroulement du cortège. Cela n'empêche aucun des participants au cortège  de faire, à n'importe quel moment quelque chose qui n'était pas prévu.

 

     Le cortège, c'est le déroulement de l'histoire de l'humanité.

 

    DIEU, c'est celui qui, du toit de la maison, voit tout et sait tout ce qui se passe.

 

     On comprend maintenant comment DIEU sait tout, voit tout mais n'intervient pas. Il est l'unique spectateur. Celui qui regarde et laisse à tous le libre-arbitre.

 

    

 

 

    

19:04 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/02/2006

Comment l'ANTOINISME aborde la question de DIEU

Comment l'ANTOINISME aborde la question de DIEU.

 

     Ici ausi, dans cette importante question, l'ANTOINISME, comme dans bien d'autres domaines renverse la façon d'aborder la problématique.

 

     Ce renversement consiste à partir de l'homme, à explorer le coeur de l'homme pour y déceler la tendance vers le DIVIN.

 

    On ne sait rien de DIEU si on aborde cette recherche en dehors de sa propre humanité: nous l'avons déjà dit, l'ANTOINISME n'est pas une religion de primaires, c'est un authentique humanisme.

 

    Ce renversement de la recherche se présente comme suit: au lieu de parler de DIEU, et surtout de parler au nom de DIEU comme si on connaissait intimement la nature de DIEU, on devrait plutôt aborder cette recherche en partant des problèmes de l'homme, des problèmes de la vie de l'humanité.

 

    La vie de l'humanité, c'est une vie plongée dans la déprime,l'inavouable, le mensonge, la rouerie, les eùmbuches de toutes sortes, l'intolé-rance, le dogmatisme...

 

    Mais ce qui apparaît être une vie sans horizon, sinon le néant, est en réalité une vie toute tendue vers la transendance vers la DIVINITE.

 

   

19:27 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Extrait du Rapport de la Chambre sur les sectes.

EXTRAIT DU RAPPORT DE LA CHAMBRE DES REPRESENTANTS SUR LES SECTES.

Il ne tient pas à se prononcer sur l’antoinisme, faute de données. Il a cependant entendu personnellement des témoignages positifs sur cette secte, notamment de personnes qui auraient été guéries tout à fait gratuitement. Peut-être la presse se fait-elle trop souvent l’écho des témoignages négatifs concernant cette organisation.


Source : Chambre des Représentants de Belgique http://www.lachambre.be

 

 

19:15 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

10/02/2006

PHILOSOPHIE ANTOINISTE: LA DIVINITE

PHILOSOPHIE ANTOINISTE:

LA DIVINITE.

 

     Il co nvient de consulter le site

 

     www.20six.fr/antoinisme

 

à la page: " Développement".

12:53 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/02/2006

Robert VIVIER: Dernière promenade du Père à la source.

Robert VIVIER, Extrait du roman  "Délivrez-nous du mal"

 

  Dans son roman "Délivrez-nous du mal", Robert VIVIER raconte le dernier voyage du Père ANTOINE, quelques semaines avant sa désincarnation.

 

     " C'est pourquoi aussi, une fois ou deux, dans une auto de louage, le Père fit avec Mère une promenade sur les hauteurs,par la route qui traverse les bois, vers La Neu!ville et Nandrin.

     Le 8 de juin, ,ils partirent encore de ce côt-là, accompagnés de deux adeptesz, NIHOUL et DEREGNAUCOURT. Bientôt ils furent sur la hauteur. L'auto roulait loentement à travers les bois. Le ciel était gris.

     C'étaient ces bois où il était passé souvent, où il était venu méditer pendant les années de spiritisme. Alors son oeuvre ne lui apparaissait pas nettement,- il ne savait pas encore quelle sérénité l'attendait au-delà dee la région des épreuves.

     Tandis que le moteur trépidait à petit bruit, ANTOINE laissait errer ses yeux sur l'horizon de la forêt.

     Il ne s'émerveillait pas d'avancer dans une voiture sans cheval, ni de tout ce qu'il y avait de neuf dans le monde depuis les années de sa réclusion volontaire. NIHOUL lui parlait des aéroplanes, qui vont maintenant dans l'air comme les oiseaux.

 Mais il n'y avait guère là de quoi le troubler: il avait vécu dans les usines, lu les livres, il connaissait depuis longtemps de quelles ruses laborieuses l'intelligence est capable. Qu'elle eût enrichi extraordinairement,depuis quelques années, son magasin d'illusions, qu'elle eût planté de nouveaux décors sur son théâtre de matière, c'était sans doute un évènement nécessaire, en rapport avec le progrès bien plus étonnant que la conscience avait fait depuis la naissance du spiritisme et la révélation nouvelle dont lui, ANTOINE, avait l'humble et scrupuleux instrument.

     - L'intelligence peut beaucoup, oui, répondit-il au! frère NIHOUL.

     Et il s'enfonça dans son silence.

     L'air était un peu lourd, ,comme il arrive au mois de juin, et le vieillard avait peine à respirer. Il demanda qu'on s'arrêtât. Les deux adeptes l'aidèrent à descendre. Il but de l'eau d'une fontaine qui était là. Puis il s'assit sur un tronc d'arbre.

     Comme on était tranquille, ici. Les chants des oiseaux, actifs,intarissables, détaillaient sans le blesser le silence du jour. Au sortir de son tuyau rouillé, le filet d'eau de la fontaine glougloutait doucement, et s'apaisait dans un petit bassin sombre. Alentour, l'herbe était lustrée. Les arbres immobiles semblaient couverts depuis l'éternité par l'épaisseur de leurs feuilles...."

21:10 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/02/2006

La source du Père ANTOINE.

LA SOURCE DU PERE ANTOINE

A

SERAING.

 

La source, dite du Père ANTOINE, est située à SERAING, à gauche de la route en direction

de NEUPRE, peu avant d'arriver

à NEUPRE.

 

Les ANTOINISTES tiennent bien à préciser que cette source n'est nullement "miraculeuse". Il est même fortement déconseillé de boire de son eau.

 

La seule raison de la vénération des ANTOINISTES est purement sentimentale: il s'agit de l'endroit où le Père s'est arrêté pour se reposer lors de son de son dernier voyage, quelques jours avant sa désincarnation.

 

Il s'agissait d'une promenade en voiture qui le co nduisit de JEMEPPE - sur - MEUSE à NANDRIN.

 

13:21 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |