10/04/2006

LA VRAIE DETRESSE, C'EST ÊTRE MONTRE DU DOIGT!

LA VRAIE DETRESSE,

C'EST ÊTRE MONTRE DU DOIGT !

 

     Dans la vie moderne, il y a bien des descentes aux enfers. Il n'est pas nécessaire ici de parler de la misère, mais bien de la pauvreté ordinaire, la pauvreté des gens qui doivent vivre chichement, qui ne parviennent pas à joindre les deux bouts.

 

     Il y a, autour de nous, bien des dénuements cachés, bien des drames quotidiens inconnus !

 

     Mais ce qui est le plus pénible, ce qui est la vraie détresse, c'est être débusqué par le regard des autres.

 

     Être dans les difficultés reste supportable aussi longtempsd qu'on arrive à le cacher. La misère tapie derrière les volets clos reste supportable !

 

     Mais quand, à ce dénuement, s'ajoute le regard inquisiteur et le doigt accusateur,alors commence la véritable détresse.parce que, par ce regard on est confirmé parmi les êtres inférieurs !

 

Après avoir lu ceci et après l'avoir bien médité, c'est le moment de prendre le livre de l'ENSEIGNEMENT ( "LA REVELATION PAR LE PERE" ) et de se plonger dans la lecture du chapitre " LA CHARITE MORALE "

19:18 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.