09/07/2006

SUR LA DENOMINATION DE L'EMBLEME.

L'ARBRE DE LA SCIENCE DE LA VUE DU MAL.

 

     Dans la Bible, il est question de " l'Arbre de la science du bien et du mal ". Tout est basé sur un dualisme, sur une opposition entre deux catégories strictement définies: d'un côté le blanc et de l'autre le noir; d'un côté le bien et de l'autre le mal.

 

     Avec tout son cortège de résultats malfaisants: chaque homme a toujours rendance à se considérer comme étant du côté du bien et à considérer les autres, spécialement ceux avec qui on est en désaccord, comme étant du côté du mal.

 

     De cette opinion sont nées toutes les intransigeances, toutes les intolérances.

 

     Dans l'ENSEIGNEMENT, le Père ANTOINE rectifie cette façon de voir: personne ne se trouve en entier du côté du bien et ,n'a le droit de classer d'autres dans la catégorie du mal absolu.

 

     Dans le chapitre " APPARENCE DE LA REALITE ", voici ce qu'il dit:

 

    " Si le méchant oubliait un instant sa nature, il nous satisferait beaucoup mieux; mais il sortirait de sa réalité pour recourir à une apparence, ce qui n'est pas de l'amour mais de l'hypocrisie. Il peut cependant arriver qu'il agisse avec plus de coeur que d'ordinaire, dirons-nous que c'est toujours de l'hypocrisie ? Non, il peut posséder aussi de l'amour. mais l'intelligence a manié tant de fluides depuis que nous existons qu'elle peut d'autant plus facilement imiter la vertu qu'il lui est impossible de la pratiquer.C'est ce qui me fait dire que nous éprouvons autant de peine pour reconnaître la réalité que nous sommes moins en état de la respecter. Pour la pénétrer, nous devons démolir la vue du mal, c'est-à-dire reprendre le chemvue du mal,in entrepris dès le principe pour débarrasser l'Arbre de la science du dernier atome de cette matière par laquelle il nous a engendrés.

     Dès ce jour, on ne dira plus l'arbre de la science, du bien et du mal mais de la vue du mal; tel est son véritable sens."

 

 

     Voici également un extrait du chapitre "L'ARBRE DE LA VUE DU BIEN ":

 

     " Vous pourriez me demander pourquoi, si nous démontrons le bien, notre devise représente la vue du mal; je vais vous l'expliquer:notre intelligence qui a cette vue, semblable à un manomètre marque notre infériorité; nous n'apercevons le mal que pour autant que nous en possédons. S'il n'est que la reflet de notre imperfection, ne devrions-nous pas baisser les yeux d'autant plus qu'il nous apparaît davantage dans nos semblables et ne devrions-nous pas rougir de prétendre travailler pour l'humanité plutôt que pour nous-mêmes."

 

     Et, plus avant, dans le même chapitre:

 

     " De même si nous nous figurons que notre devise doive montrer le bien qui est en nous, nous faisons erreur; soyons sincères, avouons plutôt le mal qui nous afflige, nous serons dans la vérité et de cette façon nous obligerons les autres à faire de même ? "

 

     Et, enfin, toujours dans le même chapitre, l'opposition qui existe entre l'intelligence ( par laquelle on a la vue du mal ) et la conscience:

 

     " Plus notre intelligence se développe dans la vue du mal, plus notre conscience devient sensible à la vue du bien, pas tant pour le faire mais pour le voir en autrui; il faut qu'il en soit ainsi pour nous faire reconnaître tantôt, par l'épreuve, qu'il est toujours en nous."

 

17:11 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dualisme, embleme, tolerance, bien, mal, hypocrisie |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.