18/08/2006

ANTOINISME ET XENOPHOBIE: UN ANTOINISTE NE SAURAIT ÊTRE XENOPHOBE !

ANTOINISME ET XENOPHOBIE:

 

UN ANTOINISTE NE SAURAIT ÊTRE XENOPHOBE !

 

 

Penchons-nous à nouveau sur le texte de " L'Auréole de la Conscience " et sur le cinquième principe et faisons appel aux ressources de notre conscience.

 

Nous aurons vite fait d'y découvrir une des explications, sinon l'explication la plus convaincante, de la source la plus importante de la xénophobie. Celle qui consiste, à priori, de considérer tout étranger comme un "ennemi".

 

Nous retrouvons cette définition dans un des textes de Primo LEVI. Texte que je vous livre ci-après.

 

Nous y trouverons matière à rapprochement avec les textes Antoinistes !

 

Une fois de plus, nous pouvons constater la pertinence des raisonnements Antoinistes, même si, quelquefois, ils peuvent paraître, de prime abord, déroutants !

 

Je vous livre les propos de Primo LEVI:

 

"Beaucoup d'entre nous, individus ou peuples, sont à la merci de cette idée, consciente ou inconsciente, que "l'étranger, c'est l'ennemi".

 

 Le plus souvent cette conviction sommeille dans les esprits, comme une infection latente, elle ne se manifeste que par des actes isolés, sans lien entre eux, elle ne fonde pas un système.

 

 Mais lorsque cela se produit (lorsque le dogme informulé est promu au rang de prémisse majeure, alors au bout de la chaîne logique, il y a le Lager (camp de concentration), c'est à dire le produit d'une conception du monde poussée à ses plus extrêmes conséquences avec une cohérence rigoureuse.

 

 Tant que la conception a cours, les conséquences nous menacent. Puisse l'histoire des camps d'extermination retentir pour tous comme un signal d'alarme."

 

Aucun Antoiniste sincère et authentique ne saurait être xénophobe.

09:39 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : xenophobie, primo levi |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.