12/07/2007

HYBRIDES "HOMME-ANIMAL". UNE LIMITE A ETE VIOLEE.

 

UNE LIMITE A ETE DEPASSE :

DES HYBRIDES « HOMME-ANIMAL »

 

Septième principe :

 

«  TACHEZ DE VOUS PENETRER

QUE LA MOINDRE SOUFFRANCE EST DUE A VOTRE

INTELLIGENCE QUI VEUT TOUJOURS PLUS POSSEDER ;

ELLE SE FAIT UN PIEDESTAL DE LA CLEMENCE,

EN VOULANT QUE TOUT LUI SOIT SUBORDONNE. »

 

Huitième principe :

 

« NE VOUS LAISSEZ PAS MAÎTRISER PAR VOTRE INTELLIGENCE

QUI NE CHERCHE QU’A S’ELEVER TOUJOURS

DE PLUS EN PLUS ;

ELLE FOULE AUX PIEDS LA CONSCIENCE,

SOUTENANT QUE C’EST LA MATIERE QUI DONNE

LES VERTUS,

TANDIS QU’ELLE NE RENFERME QUE LA MISERE

DES ÂMES QUE VOUS DITES

«  ABANDONNEES  »,

QUI ONT AGI POUR PLAIRE

A LEUR INTELLIGENCE QUI LES A EGAREES. »

 

La lecture d’une information donnée par Altermédia m’a tout de suite amené à me rappeler ces deux principes qui s’appliquent très bien à tous les humains qui se laissent égarer par leur intelligence. Voici, en résumé, cette information :

 

«  Le 17 mai dernier, le gouvernement britannique a autorisé la création d’embryons humain-animal pour la recherche. La loi leur autorise une durée de vie de 14 jours et interdit leur implantation d’utérus. »

 

Encore heureux…sauf le jour ou un savant fou…ou un dictateur…Quelle puissance aurait un lion doté d’une intelligence humaine ?

Nous avions déjà vu, ces dernières années surtout, des avancées qui posaient question comme par exemple la création d’embryons humains dans un but thérapeutique ou les fécondations « in vitro ». Mais, cette fois, une limite dangereuse a été franchie, celle de l’hybridation de l’homme avec l’animal. Pour moi, cette hybridation doit être considéré comme le viol d’un frontière infranchissable, comme le détournement le plus grave de l’ordre naturel. C’est là la manifestation du fait que la soif de savoir devient primordial par rapport à tout autre considération. « L’intelligence se fait un piédestal de la clémence en voulant que tout lui soit subordonné ». L’appétit de connaissance, la soif d’expérimentation va à l’encontre de tout sens moral.

 

 

Les commentaires sont fermés.