29/01/2008

SUR LE BONHEUR ET LE HASARD. LETTRE AUTOGRAPHE DU PERE ANTOINE.

 

REPRODUCTION D’UNE LETTRE AUTOGRAPHE DU PERE ANTOINE :

 

« Les bonnes pensées ne sont jamais d’entreprendre les grandes affaires, parce que quand on a la pensée d’entreprendre de grandes affaires, on compte quelquefois sur le hasard et notez bien que où l’on croit qu’il y a le hasard, il n’y a pas de bonheur.

 Je ne dirais pas cela à tout le monde, car le matérialiste aurait de la chance, tandis que celui qui pense à Dieu pour des affaires telles, ne peut être servi de la même manière ; parce que le croyant doit travailler pour l’âme.

 Une faute, une injustice que le croyant ferait, il en sera puni bien plus sévèrement que celui qui ne croit en rien et pendant bien plus longtemps en faisant toutes les injustices il réussira mais il ne sera jamais heureux avec plus. »

Les commentaires sont fermés.