23/03/2008

LA VERITE ETERNELLE ET LES INSTRUMENTS MIS A NOTRE DISPOSITION.

 

LA VERITE EST ETERNELLE.

« Pourrait-il en être autrement ? Il est bien évident que non et nous n’en voulons pour preuve irréfutable que l’existence et l’éternité de DIEU lui-même ! La Vérité ne vient pas de DIEU, du REEL mais le REEL, est DIEU.

   Si la Vérité avait été créée à quelque moment que ce soit, avant cette création, il n’y aurait eu que le néant. Ce qui serait également la négation de l’existence de DIEU en ce temps-là. Et la chose est absolument impossible. Puisque DIEU est éternel, la Vérité l’est également, une et constante, invariable, toujours la même.

   S’il existait deux vérités, elles seraient douteuses et donneraient lieu à toutes sortes de controverses possibles. Leur relativité empêcherait toute certitude et nous ne pourrions jamais acquérir la foi qui nous est absolument indispensable pour atteindre le but que nous nous sommes fixés au départ de la création. La Vérité est tout comme DIEU, une et indivisible.

  Cette vérité nous est rapportée sous forme de Révélations, d’Enseignements, de Narrations, de Légendes provenant de DIEU et exposée par tous les prophètes qui se sont succédés depuis l’aube des temps et qui se succéderont encore et toujours jusqu’à la fin des temps et ce afin de nous venir en aide dans notre marche en avant.

   Pour nous mieux faire comprendre encore ce qu’est la Vérité, DIEU nous a dotés dans l’incarnation d’une intelligence et d’une conscience. De par notre libre arbitre, il nous est possible, au reçu de cet enseignement, de vérifier par nous-mêmes la valeur et la réalité de Sa Vérité.

   L’intelligence matérielle nous induit en erreur par intérêt. La conscience spirituelle nous démontre cette même erreur, ce qui nous permet de saisir la réalité de toutes choses en ne répétant plus les manquements commis. Cela nous amène à progresser vers le but que nous savons devoir atteindre un jour.

  Ceci démontre l’amour infini de DIEU, Son incomparable bonté, Sa Patience sans limite pour nous avoir permis de trouver par nous-mêmes, en pénétrant dans le connais-toi, ce que nous recherchons et ce, grâce aux deux instruments de progrès mis par Lui à notre disposition : l’intelligence et la conscience.

  Le libre arbitre, autre don de DIEU, nous donnera le mérite de nous être faits par nous-mêmes.

  Nous ne pouvons donc qu’exprimer toute notre gratitude à DIEU pour nous avoir fourni toutes ces possibilités de progrès et de retour en Son Sein, vers la Vérité éternelle.

  A nous d’agir de manière telle que ce progrès soit constant, sans faille et sans reculade.

 

17:36 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.