28/03/2008

INTELLIGENCE, METHODE SCIENTIFIQUE ET ATHEISME.

 

L’INTELLIGENCE, SOURCE DE L’ATHEISME.

 

     Un biologiste, Jean ROSTAND, dit : 

« La question de la foi ? Je me la pose tous les jours, sans arrêt. J’ai dit non à DIEU, en affirmant les choses un peu brutalement, mais à chaque instant la question revient. Je me dis : est-ce possible ? A propos du hasard, par exemple, je me répète : ce n’est peut-être pas le hasard qui combine les atomes. Mais alors quoi ? Une chaîne de questions reviennent, toujours les mêmes. Je les ressasse ; je radote tout le temps. Je suis obsédé, disons le mot, obsédé, sinon par DIEU, du moins par le non-DIEU. »

     Nous sommes loin d’un athéisme jubilatoire, serein, apaisé. Tel est le drame des athées !

     ICI, on ne peut s’empêcher de repenser au huitième principe : 

« Ne vous laissez pas maîtriser par votre intelligence qui ne cherche qu’à s’élever toujours de plus en plus ; elle foule aux pieds la conscience soutenant que c’est la matière qui donne les vertus tandis qu’elle ne renferme que la misère des âmes que vous dites ‘’ abandonnées ‘’, qui ont agi seulement à leur intelligence qui les a égarées. »

     La méthode de l’homme de science est le doute, le refus d’admettre comme vraies que les théories qui peuvent être démontrées. La tentation est de passer du plan de la méthode à celui de la doctrine et, ainsi, d’affirmer que DIEU n’existe pas puisqu’il ne peut être démontré ! l’intelligence ne le démontre pas dans le courant ou au terme d’une démarche scientifique : ne serait réel que ce qui peut être établi par les méthodes scientifiques, que ce qui tombe sous l’emprise de l’intelligence, que ce qui peut être expérimenté ou vérifié par les sens.

     On en arrive à réduire l’univers religieux, à considérer tout ce qui est du domaine de la foi comme des fantasmagories, des rêveries, des illusions, des explications réservées aux simples.

     Pour beaucoup de savants, DIEu est le synonyme de "inexplicable". Pour eux, il n'y a pas d'inexplicable mais seulement de l'inexpliqué ! D'où, l'idée de DIEU fait un pas en arrière chaque fois que la science fait un pas en avant.

16:44 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.