30/06/2008

L'ENTERREMENT DU PERE ANTOINE RELATE DANS L'UNITIF.

 

TOUJOURS CONCERNANT LA DESINCARNATION

DU PERE ANTOINE :

ARTICLE PARU DANS L’UNITIF.

 

     Voici l’article paru dans le n° d’août 1912 de « L’UNITIF » :

« Aussitôt que les adeptes apprirent la désincarnation du Père, ils accoururent au Temple pour offrir leurs services, prêts à chômer pour honorer Celui qui leur a donné plus que la vie, en les guérissant du doute. Les adeptes de l’étranger, prévenus par télégramme, prirent le premier train s’ils étaient libres et les autres s’empressèrent de se mettre en route aussitôt qu’ils le purent. Il n’y avait que l’impossibilité matérielle qui les empêchât de se rendre à JEMEPPE et nous savons de source certaine que des familles très pauvres  firent avec bonheur les plus  grands sacrifices, vécurent de pain sec pour pouvoir accomplir le voyage et venir témoigner leur respect au Père, qui les avait protégés et relevés dans leurs grandes souffrances physiques et morales. L’atmosphère du Temple était si réconfortante que les cœurs les plus émus en arrivant se sentaient raffermis et les larmes cessaient aussitôt de couler. Deux rangées d’adeptes se tenaient constamment avec la plus profonde piété aux deux côtés du Père. Un service d’ordre avait été organisé à l’entrée pour éviter le trouble, car le peuple se présentait en foule pour rendre hommage à Celui qui l’avait toujours entouré de son amour, qui avait compati à toutes ses misères et ses souffrances. »

     En effet, la dépouille du Père ANTOINE avait été installée dans le Temple de JEMEPPE ( contrairement à l’usage antoiniste qui veut que la cérémonie de l’enterrement se fasse sans passage par le Temple )

     Pendant les quelques jours en attendant l’enterrement, une foule énorme défila dans le Temple.

18:25 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Je tiens de ma mère, qui assista aux funérailles du Père Antoine, que la foule était impressionnante. Elle en a toujours gardé un souvenir. Le Père Antoine fut enterré dans la fosse commune, c'est la Mère Antoine qui fit réaliser une tombe, où elle est enterrée aux cotés de son mari. Par deux fois des vandales commirent des dégradations, si bien qu'une nouvelle tombe a été construite (je veux dire qu'une pierre tombale a été placée, avec la mention "Pour respecter la pensée de Père et de Mère, ne pas déposer de fleurs). Auparavant cette tombe était fleurie toute l'année. Elle faisait partie d'un pèlerinage après l'Opération générale des 25 juin et 15 août. Ce n'est plus guère le cas actuellement.

Écrit par : Jacques Cécius | 19/10/2008

Les commentaires sont fermés.