25/08/2008

NE PAS CROIRE EN LA REINCARNATION DANS LE REGNE ANIMAL.

 

 

ENCORE UNE MISE AU POINT SUR LA REINCARNATION.

 

J'ai trouvé le commentaire suivant sur mon site:

 

« Il m'a été rapporté, par ma grand-mère, que des adeptes du Culte Antoiniste pensaient que le défunt pouvait se réincarner dans un animal. Ceci est contraire à l'Enseignement du Père Antoine. A sa lecture on constate que pour l'antoinisme la réincarnation est toujours un progrès et jamais une régression. Il en va de même pour le spiritisme. Par contre l'hindouisme et le bouddhisme affirment qu'un mort peut se réincarner dans un animal. Le pasteur, théologien et médecin Albert Schweitzer se demandait alors comment un progrès était possible. »

 

Je suis bien d'accord avec le commentaire. Mes parents m'ont effectivement déjà raconté que, dans les années «  1925 – 1930  », certains adeptes antoinistes d'EVELETTE demandaient de bien traiter les animaux, notamment les chiens, parce qu'ils étaient des humains réincarnés. C'est effectivement tout à fait contraire à l'Enseignement du Père ANTOINE. Il suffit notamment de se rapporter au chapitre «  UNITE INDIVIDUELLE DE L'ENSEMBLE » dans lequel le Père ANTOINE dit: 

 

« L'animal n'est que l'excrément de notre imperfection; voyons où il prend naissance, nous en trouverons la raison; il est facile de savoir d'où il provient.

Notons bien que les animaux n'ont pas une individualité comme on pourrait le supposer; ils sortent en grand nombre de la même individualité dont ils se détachent partiellement pour faciliter le développement de l'ensemble. S'ils devaient s'élever jusqu'à l'état humain et continuer progressivement, il y a longtemps que le monde en regorgerait. »

 

Et, plus loin dans le même texte:

 

« Ne croyons pas que nous passons par le règne animal, il n'en est pas ainsi; ... »

 

D'où vient dès lors cette croyance qui semble bien avoir été partagée par quelques antoinistes ? Ce n'est qu'un beau sujet de perplexité...

14:53 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.