10/07/2009

NEUVIEME PRINCIPE: NOUVELLE REFLEXION.

NOUVELLE REFLEXION SUR LE NEUVIEME PRINCIPE.

" Tout ce qui vous est utile pour le présent comme pour l'avenir, si vous ne doutez en rien, vous sera donné par surcroît..."

Notre intelligence conçoit touit et toute chose uniquement du point de vue matérielle, physique. Elle ne peut donc pas comprendre le sens profond, véritable de ces  paroles. Ne se servant que de la matière, elle ne peut trouver que de la matière.

Pour comprendre le sens véritable de ces paroles, nous devons nous appuyer sur la foi, c'est-à-dire sur la conscience.

Il ne faut pas se servir de l'intelligence pour comprendre. Il ne faut pas comprendre pour avoir la foi mais avoir la foi pour comprendre.

Si on formule une demande, on veut imposer une réponse. Sans s'en rendre compte, on impose une loi qui résulte de l'intéressement personnel.

Si on persiste à demander, cela signifie qu'on n'a pas la foi. Cela signifie qu'on est toujours taraudé par le doute.

Attention, il ne s'agit pas, bien entendu, de recevoir tout ce que la matière peut nous donner l'envie de possèder. DIEU n'est pas une corne d'abondance d'où doit s'écouler toutes les richesses, toutes les possessions, toutes les satisfactions matérielles...Ces choses ne peuvent, en définitive, que faire souffrir. Il faut au contraire apprendre à n'envier aucun bien terrestre. Ces biens terrestres disparaîtront comme ils sont apparus... ou ils cesseront un jour de nous plaire sans plus de raison qu'ils nous ont passionnés un jour.

Il s'agit au contraire de tout ce qyui nous est nécessaire pour la paix de l'âme: le bonheur réel, complet qui n'a d'autre besoin que la reconstruction de l'unité avec la DIVINITE.



 

 


18:05 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.