14/08/2009

DIEU ET LE LIBRE ARBITRE. ( Au départ d'une pensée de Karl JASPERS )

"Lorsque l'on mutile la liberté de l'homme,

cette liberté que Dieu a créée et qui se rapporte à lui,

on mutile précisément ce par quoi Dieu,

indirectement, s'annonce."

(Karl Jaspers - ext. de Introduction à la philosophie)

Peut être rapproché de l'extrait suivant du chapitre " LOIS DITES DE DIEU":

"Nous avons parlé à diverses reprises des lois de DIEU. Pouvons-nous encore employer cette expression ? Sans doute rien n'existe qui ne soit l'oeuvre de DIEU; mais de quelle manière concilier avec le libre arbitre, des lois qu'Il aurait nettement formulées ? Dans ce cas, aucun homme ne pourrait s'y soustraire.

  Nous devons voir en DIEU plus de bonté et plus d'amour, il n'est pas possible qu'Il ait imposé des conditions pour aller à Lui, sachant que notre faiblesse est incapable de les respecter; imparfaits, matériels comme nous le sommes, nous ne serions pas coupables en les enfreignant. Disons plutôt que DIEU nous a donné la faculté de créer des lois nous-mêmes au fur et à mesure que notre intelligence se développe. Autrefois, la sensibilité nous manquait pour bien analyser ces ne peut enseigner l'algèbre à un enfant qui n'a pas encore étudié les premières notions de l'arithmétique; si l'on nous avait expliqué plus tôt cette question desois divines, on nous aurait éblouis au lieu de nous éclairer..."

 

11:04 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.