29/09/2009

REFLEXIONS SUR L'HYPOCRISIE.

 

Hypocrisie.

Nous avons récemment parlé d'imposture. Imposture est un terme fort. L'imposture en matière religieuse est le fait, actif, déterminé, préparé, organisé, de donner le change. Il s'agit de présenter l'apparence de sainteté de façon à pouvoir s'imposer à ses semblables. L'imposture est le propre du phénomène sectaire.

Certes, l'imposture implique toujours l'hypocrisie. Mais l'hypocrisie est plus diffuse, plus difficile à cerner et, pourtant répandue.

L'hypocrisie consiste à affecter une piété, une vertu, un noble sentiment qu'on n'a pas. On pourrait dire comme Madame de MAINTENON que « le péché vaut encore mieux que l'hypocrisie ». C'est bien exact car le "pécheur" ( nous préférons dire " celui qui se trompe", "celui qui prend l'erreur pour la vérité" ne se targue jamais de se poser en exemple, ce qui sera toujours le cas de l'hypocrite.  

L'hypocrisie est le caractère d'une personne qui dissimule sa véritable personnalité et affecte, le plus souvent par intérêt, des opinions, des sentiments ou des qualités qu'elle ne possède pas. C'est l'affectation de piété, de vertu, de pureté, etc. C'est le contraire de la sincérité

L'hypocrisie prend parfois  un sens moins révoltant, surtout dans le style léger, pour désigner en un moment donné l'affectation de sentiments qu'on n'éprouve pas!

L'hypocrisie est le fait de mentir sur un sujet pour que cela nous apporte un bénéfice, peut-être seulement illusoire.

L'hypocrisie implique de mentir, ne serait-ce que le mensonge par omission. Ne serait-ce même que ne rien faire ou ne rien dire pour rétablir une vérité. Ainsi, j'ai connu le cas d'une jeune collègue qui portait le même nom de famille qu'un homme bien connu. Tout le monde croyait qu'elle en était la fille alors qu'il n'y avait aucun lien de parenté. Le sachant, elle ne faisait certes rien pour appuyer cette erreur dont elle n'était pas à l'origine. Mais elle ne faisait rien non plus pour le démentir. C'était quand même un mensonge et de l'hypocrisie.

Le menteur ne poursuit-il pas le même but que l'hypocrité ? Le menteur cherche à jouir d'une faveur qui ne lui est pas justement due. Ou, dans le cas précité, le mensonge par omission n'est pas prémédité ni organisé mais on profite de la confusion sans rétablir la vérité.

Voici encore bien une démonstration d'une affirmation de l'Antoinisme quand on parle des « sept péchés capitaux »: il n'y a pas de zone noire opposée à une zone blanche, il n'y a pas de mal absolu opposé à un bien absolu, mais les choses sont beaucoup plus nuancées.

Et, pour terminer, une citation de GANDHI. Citation qui nous met en garde vis-à-vis de ceux qui pratique une trop grande humilité. Une humilité trop visible n'est fatalement pas de l'humilité, mais cache autre chose: l'imposture: «  Cultiver l'humilité revient à cultiver l'hypocrisie. L'humble n'a pas conscience de son humilité. »

 

19:12 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.