14/12/2009

ELOGE DE LA SIMPLICITE.

ELOGE DE LA SIMPLICITE.

Tout se trouve dans le "Connais-toi". Dès qu'on se retire de l'agitation de la vie courante pour méditer ou réfléchir ou, plus simplement, se reposer, tous les côtés, parfois les moins clairs , de notre personnalité viennent au jour dans notre esprit.

C'est alors qu'on apprécie davantage la simplicité dans la vie, dans le comportement quotidien.

Alors, on peut travailler sur sa personnalité, chasser tous les chemins compliqués et essayer d'aborder tout avec simplicité.

Cela ne veut surtout pas dire que l'on devient, du jour au lendemain, une personne complètement désintéressée, dépourvue de vanité. Non, on ne devient pas un saint aussi facilement. Ce n'est d'ailleurs pas le but que l'on doit poursuivre.

On deviendra plus réceptifs aux fluides de bonne source. on pourra aussi abandonner toute précipitation, toute fébrilité dans la vie quotidienne et, partant, toute sensation d'angoisse, toute tentation vers la paranoïa.

En allant à la recherche de la simplicité, on se mettra à l'abri des passions, des explosions de colère ou de frustration ou, à l'inverse, de tout sentiment excessif de jouissance. Bref, de tout ce qui peut nous faire perdre le contrôle de nous-mêmes.

Pensons aussi à ce que dit le Père ANTOINE dans le chapitre "LE DESINTERESSEMENT":

"Sachons que presque toutes nos pensées ne sont que la conséquence de l'intérêt; la moindre importance que nous attachons aux actes de nos semblables, que nous voudrions voir agir dans un sens plutôt que dans un autre, c'est un manque de désintéressement, car si nous jouissons de celui-ci, nous ne verrons jamais s'ils font bien ou mal^parce que cette vertu nous satisfait en tout, elle anéanti la vue du mal complètement. Je le répète, c'est l'importance que nous attachons aux choses, qui doit nous démontere que nous n'en sommes pas désintéressés.

 Pour bien apprécier le désintéressement, nous devonsnous acquérir la foi, qui nous éclairera pour tout ce que nous n'interprétons que trop souvent contrairement au début de nos entreprises."

19:27 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.