09/01/2010

LE COMPORTEMENT ENVERS AUTRUI.

LE COMPORTEMENT ENVERS AUTRUI.

Il faut bien comprendre que chaque individu est "l'autrui" des autres, de n'importe qui d'autre. Cela doit se manifester dans l'hospitalité, c'est-à-dire dans l'acceptation, des autres. Ce comportement est une expérience morale, c'est la fameuse " charité morale ".

Cette expérience morale n'est jamais facile, elle exige un effort, l'effort de reconnaître celui qui est en face de nous comme un autre soi-même.

Attention, là réside quand même un danger certain: le risque de projeter sur l'autre sa propre image alors que c'est l'inverse qui devrait se passer: en regardant l'autre, on découvre sa propre personnalité.

Projeter sur autrui sa popre image, c'est finalement s'emparer de sa personnalité, c'est en fait le réduire à rien, c'est le dominer. On veut que l'autre soit un autre soi-même. Il faudrait être bien plus modeste et admettre que ce que nous voyons chez l'autre se trouve aussi chez nous !

En matière religieuse, notamment, il conviendrait de reconnaître que l'autre possède aussi une forme, une parcelle de la vérité. Cela signifie que nous devons reconnaître que notre vue de l'univers, que notre sens de la vie et de la mort ne sont pas les seules et que toutes méritent le respect.

Il faut donc promouvoir un idéal de fraternité et de tolérance, de commune humanité.

17:50 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.