07/05/2010

RETOUR SUR LE DEUXIEME PRINCIPE.

RETOUR SUR LE DEUXIEME PRINCIPE.

" Ne croyez pas en celui qui vous parle de moi dont l'intention serait de vous convertir, si vous respectez toute croyance & celui qui n'en a pas, vous savez, malgré votre ignorance, plus qu'il ne pourrait vous dire."

En fait, il y a d'abord une leçon évidente à en tirer: c'est que celui qui fait du prosélytisme acharné, celui qui veut à tout prix convertir à sa croyance et à sa conception de DIEU, est en réalité quelqu'un qui est taraudé par le doute !

Dans son cas, la foi véritable est remplacée par l'acharnement et, hélas, bien souvent aussi, par le fanatisme, l'intolérance.

C'est logique: l'intolérance, le sectarisme, le fanatisme remplacent la conviction.

Celui qui n'est pas sûr de ce à quoi il croit est incapable d'entendre une critique ni d'y répondre.

C'est à quoi il faut penser lorsque nous lisons ce passage du chapitre " LE VRAI BONHEUR NE RESULTE QUE DU MALHEUR ", dans lequel le Père ANTOINE nous délivre ce message:

" J'ai déjà dit que, aussi longtemps que nous n'aurons pas acquis la vraie foi, nous n'aurons toujours qu'une croyance de parti pris; qu'elle ait pour objet le serpent ou tout autre animal, quelque fétiche ou bien un pur esprit, ce ne sont là que des figures."

18:54 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.