11/05/2010

LE PROSELYTISME ET LE DOUTE.

Le prosélytisme et le doute

Le Père a admirablement traduit cette idée, que vous éclairez encore un peu plus. En effet, le psychanaliste québécois Jean-Yves Roy analyse le phénomène du gourou dans "Le Syndrome du Berger".

S'il y a gourou, c'est parce qu'il y a des adeptes. Les adeptes doutent et s'en remette aux mains du gourou, et le gourou doute lui-même de sa mission, et a besoin d'adeptes pour y croire encore. Et ça dérape quand les uns comme les autres ne savent pas évoluer et permettre la confrontation avec la réalité du monde actuel sans remettre en cause le mouvement. Ce que finalement a réussi l'antoinisme en proposant des temples avec ou sans photo... Merci pour ce blog encore et merci au Père et à ses adeptes pour leurs aides !

Guillaume
http://antoinisme.blogg.org

17:33 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.