23/01/2011

LE REGARD DES AUTRES ET LE REGARD SUR LES AUTRES.

Nous avons déjà, sur ce site, insisté à de nombreuses reprises sur cette question du regard que les êtres  posent les uns sur les autres. 

De ce regard naissent les jugements, les a priori, la vue du mal.

Mais on ignore souvent l'effet inverse, l'effet du regard des autres sur soi. Par notre regard, les autres deviennent en quelque sorte nos objets. 

En revanche, nous pouvons aussi devenir des objets d'examen pour les autres.

Et, il y a plus pernicieux. Etant obsédé par la vue du mal, étant accoutumés à une société où le jugement est omniprésent, nous arrivons aussi à nous imaginer être les objets de jugement.

D'où les sentiments de honte et, ce qui en découle, la timidité.

J'ai trouvé une répons que Boris CYRULNIK donne à une telle question. J'ai été frappé par sa justesse et par le fait que sa réponse cadrait avec la théorie déjà évoquée ici...Sans vouloir bien sûr annexer ce neuropsychiâtre.

LA HONTE ET LA CULPABILITE.

 

Au neuropsychiâtre Boris CYRULNIK, on pose la question suivante:

 

« Qu'est-ce que la honte, ce « sentiment-poison » ?

 

Voici sa réponse:

 

« Je peux vous mettre en colère en vous faisant une injection d'amphétamine, vous euphoriser en vous faisant fumer du haschisch. Je peux modifier vos émotions avec une substance, mais je ne connais pas de produit qui induit la honte parce que ce sentiment naît toujours dans une représentation. Dans les secrets de mon théâtre intime, je mets en scène ce que je ne peux dire. Une insulte, une mimique, un regard, même un silence et ...vous mourez de honte. Vous l'éprouvez dans votre corps: vous rougissez, vous êtes anéanti.

Ce poison de l'âme est difficile à partager parce qu' ''avouer'' la cause de la honte, c'est se mettre à la merci de l'autre, mais j'ai découvert que c'est moi, honteux, qui donne à l'autre un regard qui m'écrase, qui m'empoisonne. Dans le monde intime du honteux habite un détracteur lancinant qui murmure sans cesse: ''Tu es minable''. C'est moi, honteux, qui donne à l'autre le pouvoir de me rabaisser.

 

Quelle est la différence entre la culpabilité et la honte ? La culpabilité, c'est le tribunal intime: tu as commis une faute, tu vas expier, tu vas payer. Si tu n'es pas condamné par la société, tu te condamneras toi-même à des comportements d'échec parce que tu as commis une faute et que tu ne peux aller moins mal qu'en te rachetant. Il y a donc toute une stratégie psychologique coûteuse, mais qui est aussi socialisante et moralisante.

 

La phrase clé du honteux,c'est :''Je voudrais rentre sous terre.'' C'est une représentation de terrier: je suis un lapin, vous êtes un prédateur, je ne me sentirai en sécurité que si je rentre sous terre. C'est presque un fantasme, c'est une représentation archaïque qui fait que j'aurai moins peur de vous, ou plutôt que j'aurai moins peur du pouvoir que je vous donne sur moi. Mais ça désocialise. »

 

18:45 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/01/2011

ACTIVITE AU TEMPLE ANTOINISTE DE FOREST.

Solidarité de Groupe à Forest

Datedim., 23 janvier, 15:00 – 18:00
LieuBoulevard Guillaume van Haelen 132, 1190 Forest ( BRUXELLES )
DescriptionPour tous renseignements d'adresser au n° 04/233.73.78

 

18:19 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/01/2011

ANTOINISME ET GUERISON.

L'ANTOINISME ET LES GUERISONS.

 

Actuellement, le Culte insiste moins sur l'aspect « guérisons ». Encore que lors des audiences dans les Temples, certains viennent encore avec de telles demandes. Mais ils sont reçus de façon plus psychologique.

 

Je connais le cas d'une personne qui sollicitait pour la guérison d'un cancer chez un proche et qui fut dirigée sur un autre aspect: plutôt que solliciter une guérison assez illusoire, il fallait demander une fin de vie douce et, surtout, l 'entourage devait y jouer un rôle.

 

De surcroît JEMEPPE met l'accent sur la valeur spirituelle de « l'Enseignement » du Père ANTOINE.

Ainsi, l'Antoinisme devrait cesser d'être une religion guérisseuse. Il devrait devenir une religion comme les autres. Ce n'est pas souvent ce que les visiteurs non antoinistes souhaitent. Ce qui est une explication d'une certaine désaffection du public, il faut bien l'admettre. Ils demandent à repartir avec un soutien, voire une promesse. Ils ne demandent bien souvent pas la promesse formelle d'une satisfaction mais en tout cas la promesse qu'on les ait entendus et qu'on se préoccupe d'eux.

 

Cependant, on doit aussi reconnaître la spécificité du Culte Antoiniste. Les gens continuent à venir dans les Temples solliciter de l'aide, surtout morale et spirituelle. Ils sont disposés à reconnaître les mérites de l'Antoinisme... mais sans y adhérer nécessairement.

 

En tout cas, du moins en Belgique, je ne pense pas que des desservants antoinistes se revendiquent encore « guérisseurs », si ce n'est « guérisseurs des âmes ».

 

Il n'est en tout cas, nullement question d'encourager les malades à abandonner les traitements prescrits par leur médecin. Pas question, non plus, de prôner un régime alimentaire quelconque ni d' interdire le recours à la médecine. 

 

18:59 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/01/2011

QUELQUES NOUVELLES ADRESSES ET ACTIVITES DU CULTE.

 

Lecture dans l'Enseignement (Archamps)

 

Archamps 74160 (Haute-Savoie, à la frontière suisse, près de Saint-Julien en Genevois)

Frère et Soeur Dessaint 3° samedi de chaque mois de 14 à 17 heures Lecture dans l'Enseignement et découverte du Culte Antoiniste

Lecture dans l'Enseignement (Ile d'Yeu)

 

29, rue Jean Yole, 85350 Ile d'Yeu (Vendée, vers Ker Bossy et Ker-Châlon) (plan)

Soeur Dany Taraud 1er et 3ème samedi 15h30 Lecture dans l'Enseignement et découverte du Culte Antoiniste

 

Lecture dans l'Enseignement (Ste-Clotide)

 

Ile de la Réunion, Le Moufia 97490 Saint-Denis (Ste-Clotide)

Soeur Aho Tous les mardis et les jours de fêtes antoinistes à 15 heures Lecture dans l'Enseignement et découverte du Culte Antoiniste

 

 

15:18 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/01/2011

SUPPORTER LA DIFFERENCE.

Les hommes sont naturellement craintifs ou opposés à tout ce qui est différent d'eux. Il s ont du mal à supporter la différence.

Faut-il être persuadé pour cela qu'ils sont de nature foncièrement mauvaise ? Non, ils font simplement preuve d'une certaine faiblesse. C'est d'abord parce qu'ils ne sont pas sûrs d'eux-mêmes. Alors, naturellement, on refuse d'être confronté à ce qui est opposé ou simplement différent.

Dans le chapitre "REINCARNATION", le Père ANTOINE nous donne quelques conseils:

 "  Il est parfois bien pénible d'entendre avancer des opinions contraires aux siennes. C'est bien là, cependant, que l'on nous rend les plus grands services en nous corrigeant du parti pris. Nous ne pouvons souffrir que de l'erreur. Plus l'homme est méchant, plus il voit le droit de son côté et la méchanceté chez les autres. si nous sommes donc contrariés, affligés de l'opinion d'autrui, c'est que nous  nous basons sur l'erreur. "

C'est aussi parce que les hommes se laissent emporter par une certaine ambiance qui baigne la société actuelle. Parfois pourtant sous des dehors attrayants: ainsi l'intérêt croissant pour la construction, ici et maintenant, du bonheur. C'est le culte de l'attitude positive. Ce culte de l'attitude positive a comme effet pervers de rendre les hommes moins attentifs à la souffrance des autres.

C'est ainsi qu'on en arrive à éviter tous ceux qui ont des pensées négatives ou tous ceux qui nous poussent vers des pensées négatives. Nous vivons de plus en plus dans une société qui veut rester étrangère à ceux qui ne vont pas bien !

Il y a aussi, à l'opposé, un cynisme ambiant. A cause de ce cynisme, la cohésion sociale est ébranlée, la confiance minimale que l'on doit avoir envers autrui disparaît.

Certes, dans les relations sociales, il faut rester lucide. Il est inutile de manifester de l'angélisme excessif. Mais entre la lucidité utile et la méfiance de principe, il existe un seuil que l'on ne passe pas sans basculer dans le refus de l'autre, dans le refus du différent. 

Nous retrouvons-là, la fameuse "vue du mal".

Il est bon, ici, de méditer sur un passage du chapitre " LA VUE DU MAL SENSIBILITE DE L'INTELLIGENCE ":

" La souffrance nous arrive de mille manières; un seul mot de l'un ou l'autre de nos semblables la provoque: sommes-nous en présence d'une personne qui ne nous est pas sympathique, elle ne fait pas un mouvement que nous ne voyions le mal et nous en souffrons. Si nous réfléchissons, nous admettrons que le mal n'existe pas, qu'il est la conséquence de la matière, de notre imperfection, l'erreur qui nous fait voir tout contrairement à la réalité."


17:55 Écrit par P.B. dans religion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/01/2011

COMMENTAIRE RECU EN PORTUGAIS.

Un nouveau commentaire vient d'être posté sur votre blog à la suite de la note LES DIX PRINCIPES EN LANGUE PORTUGAISE. :

"O ENSINAMENTO DO PAI É O ENSINAMENTO DO CRISTO REVELADO NESTA ÉPOCA PELA FÉ. O PAI - LOUIS ANTOINE (7 DE JUNHO DE 1846 - 25 DE JUNHO DE 1912) UM TRABALHADOR QUE SACRIFICOU À HUMANIDADE SOFREDORA O SEU TEMPO, OS SEUS BENS, A SUA VIDA INTEIRA, CONSOLANDO OS AFLITOS, CURANDO OS DOENTES PELA FÉ E DISTRIBUINDO, PRODIGAMENTE, DURANTE MAIS DE 21 ANOS, CONFORTO MORAL E ESPERANÇA A MILHARES DE INFELIZES. ELE NOS DEIXOU A REVELAÇÃO DA NOSSA ÉPOCA. O PAI É O GRANDE CURADOR DA HUMANIDADE PARA AQUELE QUE TEM FÉ A MÃE - CATHERINE 25 DE MAIO DE 1850 - 3 DE NOVEMBRO DE 1940 SUA ESPOSA, UMA ALMA DE ELITE, SIMPLES E MODESTA, PARTICIPOU INTEIRAMENTE DA SUA MISSÃO. ELA SUBSTITUÍA O ESPOSO E OPERAVA EM SEU NOME QUANDO ELE DEVIA ABSTER-SE O PAI RECEBEU A REVELAÇÃO - A PALAVRA DE DEUS - EM LÍNGUA FRANCESA. ESTA OBRA PARTIU DA BÉLGICA EM 15 DE AGOSTO DE 1910; O REI DA BÉLGICA RECONHECEU-A COMO FUNDAÇÃO DE UTILIDADE PÚBLICA.

(DECRETO REAL DE 3 DE OUTUBRO DE 1922).

SAIBA MAIS: http://culteantoiniste.com/index.html"

 

17:56 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/01/2011

JUPILLE ( LIEGE ): Ecole du Nouveau Spiritualisme.

Ecole du Nouveau Spiritualisme - Jupille


 

Vendredi  7 janvier à  19H00 – 20H00

Pour tous renseignements s'adresser au n° 04/233.73.78.

 

18:45 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |