12/04/2011

Sur l'universalité de la tolérance: développement d'une citation de Pierre BAYLE.

« La tolérance doit inclure tout le monde, chrétiens, juifs, mahométans, idolâtres ou athées. »

 

 

( Pierre BAYLE )

 

Cette citation de Pierre BAYLE n'est pas sans me faire penser à ce passage du chapitre « NOTRE FOI PEUT-ELLE SE COMMUNIQUER A D'AUTRES ? »:

 

«  Je ne puis que vous louer de tout le dévouement que vous témoignez à vos semblables et surtout du respect que vous avez pour toute opinion. Sans avoir acquis ces sentiments, nous pouvons être de parti pris et souffrir quand l'un ou l'autre de nos proches n'a pas les mêmes opinions que nous; nous devons bien facilement le comprendre puisque, avant de nous pénétrer le véritable amour, nous nous dirigeons par des opinions qui varient avec notre degré d'évolution; elles ne nous convainquent au point de nous faire imaginer que nous sommes seuls dans la raison et que tous ceux qui ne croient pas comme nous sont dans l'erreur, nous dénions aux autres la vérité, nous nous en disputons le monopole. C'est là que nous devons reconnaître la sublime efficacité de la providence: nous trouvons les moyens de nous satisfaire en basant nos actes sur des opinions qui sont cependant bien indifférentes à ceux de nos semblables qui voient en d'autres la vérité. »

 

La tendance générale des tenants d'une rligion monothéiste, c’est de se croire singuliers par rapport aux autres: les athées ou les tenants d'une autre religion qui deviennent des mécréants.

Il vaudrait mieux faire de l'introspection et découvrir ce qu’il y a en soi de mécréant plutôt que d’affirmer la supériorité de sa croyance. La foi est plus importante que les formes habituelles, rituelles par lesquelles cette foi s’exprime.



19:14 Écrit par P.B. dans religion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.