21/06/2011

Texte publié par le Culte Antoiniste de France.

Fondé par Louis Antoine dit Le père, le culte Antoiniste est une religion basée sur la Foi et le désintéressement. Parti de Belgique au début du 20ème siècle - le 15 Août 1910 - le culte fut reconnu comme "établissement d'utilité publique à caractère religieux" par le gouvernement Belges en 1922.

En France, le culte de développe parallélement aux autres religions et acquitte les mêmes impôts. 
Il a été régulièrement constitué selon les modalités des lois du premier juillet 1901 et 9 décembre 1905, suivant déclaration initiale insérée au Journal Officiel du 9 février 1924. La dernière modification des statues de l'association cultuelle dite "Culte Antoiniste" a été publiée au JO du 3 Août 1988. 
En 2007, on compte 64 Temples Antoinistes dont 31 en France et 1 à Monaco, ainsi que de nombreuses salles de Lecture, embryons des futurs Temples.
Il y a partout des peines, des maladies, des contrariétés et chacun peut venir demander sa guérison ou une aide morale.
Tout se fait par la prière. Le Culte ne va pas sur le terrain de la science, notamment n'établit aucun dignostic, ni une opération chirurgicale, ne fait ni passe, ni imposition des mains, ni prédiction d'avenir.
Le Culte est ouvert à tous indistinctement.
Celui qui vient au Culte vient seulement pour trouver le chemin qui l'aidera à sortir de ses épreuves tout en gardant, s'il le souhaite, sa religion et ses habitudes selon sa conscience.
Le Culte laisse toute liberté à chacun : on y vient soit pour obtenir un soutien moral, soit pour s'instruire de l'enseignement révélé par Le Père.
Au contact de l'humanité souffrante, Le Père s'était acquis une longue experience relatée par ses soins dans l'enseignement, dont il est donné fidèle Lecture dans les Temples et dans les salles de Lecture. Chacun en comprend et en pratique ce qu'il veut. 
Le but du Culte n'est pas de convertir, il est de consoler, de guérir par la Foi. C'est l'oeuvre de liberté et de charité moral où tous indistinctement peuvent puiser la force moral nécessaire à leur âme. 
Le Père a reçu des adeptes pendant plus de 22 ans.
Quand il commença ce travail il avait des économies qui lui permettaient de vivre sans travailler. Quand il mourut, il ne possédait plus rien.
Le culte est une oeuvre de dévouement où personne n'est rétribué, ni par l'Etat, ni par le culte lui même.
Il n'y a pas de quêtes, ni d'offrande. Baptêmes, mariages et enterrements sont fait gratuitement. Les Temples sont construits avec les dons anonymes inspirés par la Foi et le désintéressement.
Où nous trouvons le repos de notre âme, là est notre chemin.

" Edité par le Culte Antoiniste de France, 49,rue du Pré-Saint-Gervais 75019 Paris."


19:24 Écrit par P.B. dans religion | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Félicitations pour le contenu de votre blog, qui au demeurant est très intéressant à consulter, continuez, bravo.

Écrit par : Voyance serieuse | 11/07/2011

il fut une période ou ma grand-mère mélanie godart désservante d'une salle de lecture était en opposition avec les nouvelles directives de jemeppe-sue-meuse quand a supprimer les photos du Père dans les salles et temples ainsi que de supprimer le prénom " antoine " dans les livres de lectures j'étais en accord spirituel avec ses positions surtout que ces directives éffaçaient le travail de Mère qui été désignée par notre bon Père comme l'unique dépositaire dans la continuité de son enseignement qui selon notre bon Père serait repris par d'autres frères de grandes qualités spirituelles, avec mes bonnes pensées je vous remerçie de votre réponse.

Écrit par : godart | 16/07/2011

Les commentaires sont fermés.