10/08/2012

CE QUE NE SIGNIFIE PAS " & NE VOIR LE MAL EN RIEN"

Les adversaires de l'Antoinisme utilisent souvent cette phrase pour dire que les Antoinistes n'ont pas de morale. Il se basent sur ces mots pour prétendre que, pour les Antoinistes, l'aspect moral d'un acte n'a aucune importance. Peu importe comment on agirait, bien ou mal, cela n'aurait aucune importance. 

Nous pouvons conseiller la lecture du chapitre " L'EPREUVE DE L'ACTE DU BIEN ET L'EPREUVE DE L'ACTE DU MAL". Nous en avons extrait quelques passages:

" Je vous ai enseigné qu'il y a deux genres d'épreuves: celle de l'acte du bien et celle de l'acte du mal. Chaque fois que nous sortons de notre nature, en bien ou en mal, nous transgressons nécessairement la loi de notre atmosphère; dans l'un ou l'autre cas, nous la démolissons et nous sommes à l'épreuve. Si nous avons accompli un acte du bien, notre infraction à la lpoi nous vaut une souffrance morale qui se prolonge jusqu'à ce que nous ayons reconstruit notre atmosphère par le fluide qui découle de notre acte et qui est d'autant plus éthéré que celui-ci a plus d'importance; il contient par conséquent plus d'amour et plus de savoir. Mais nous ne sommes pas toujours courageux pour mener notre épreuve à bonne fin, de sorte que souvent, elle nous fait perdre le fruit que nous aurions dû récolter de notre acte, parce que nous ne sommes pas toujours disposés à démolir cette matière qui tient la place de la morale"

Plus loin:

" Quant à l'épreuve de l'acte du mal, nous la subissons en remplaçant la loi de notre atmosphère par une autre qui contient moins d'amour"

Et aussi:

" Je vuiens de vous dire que nous pouvons nous trouver indisposés pour avoir fait le bien comme pour avoir fait le mal. Dans l'un et l'autre cas nous sortons de notre nature, dans le premier cas nous atteignons un fluide plus éthéré et dans le second un plus compact.


 

Ecaussinnes d'Enghien - 04-09-2010 291  blog.jpg


emblème.jpg

 

 


18:16 Écrit par P.B. dans religion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.