05/09/2014

" Le crois en l'homme " Poème de Lucien JACQUES.

JE CROIS EN L’HOMME

Je crois en l’homme, cette ordure,
je crois en l’homme, ce fumier,
ce sable mouvant, cette eau morte ;

je crois en l’homme, ce tordu,
cette vessie de vanité ;
je crois en l’homme, cette pommade,
ce grelot, cette plume au vent,
ce boutefeu, ce fouille-merde ;
je crois en l’homme, ce lèche-sang.

Malgré tout ce qu’il a pu faire
de mortel et d’irréparable,
je crois en lui,
pour la sûreté de sa main,
pour son goût de la liberté,
pour le jeu de sa fantaisie,

pour son vertige devant l’étoile,
je crois en lui
pour le sel de son amitié,
pour l’eau de ses yeux, pour son rire,
pour son élan et ses faiblesses.

Je crois à tout jamais en lui
pour une main qui s’est tendue.
Pour un regard qui s’est offert.
Et puis surtout et avant tout
pour le simple accueil d’un berger.


Lucien Jacques

 

 

DG-David_berger.jpg

slide_37.jpg

 

20:05 Écrit par P.B. dans religion | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

03/09/2014

Benjamin FRANKLIN et la réincarnation.

 

La Réincarnation selon Benjamin FRANKLIN

Benjamin FRANKLIN "réincarnationniste " ?

 

1198454-1558665.jpg

 

" Quand je vois que rien n'est annihilé et que pas une goutte d'eau n'est perdue, je ne peux imaginer que les âmes soient annihilées ou croire que Dieu puisse souffrir le gaspillage journalier de millions d'âmes déjà créées qui existent aujourd'hui, et avoir à se donner la peine d'en créer continuellement de nouvelles.

Ainsi, me trouvant exister dans le monde, je crois que, d'une façon ou d'une autre, j'existerai toujours ; et malgré tous les tracas que comporte une vie humaine, je n'objecterai pas à une nouvelle édition de la mienne, espérant, cependant, que les errata de la dernière seront corrigés." 

Il y a malgré tout quelques petites nuances avec l'antoinisme.

Tout d'abord, Benjamin FRANKLIN semble, ici faire le parti de la réincarnation. Pour les antoinistes, c'est un article de foi, c'est un principe bien établi.

" Nous croyons qu'à la mort les âmes quittent le monde et vont dans l'au-delà et l'au-delà est ici. L'âme imparfaite reste incarnée jusqu'à ce qu'elle ait surmonté son imperfection."

Benjamin FRANKLIN "espère" que les errata de l'incarnation précédente seront corrigés. les antoinistes voient cela d'une autre façon:

" Chaque existence est la conséquence de la précédente et elle détermine celle qui lui succède par l'épreuve subie  et par d'autres contractées à son insu."

Enfin, Benjamin FRANKLIN " pense " qu'il existera toujours, donc que les réincarnations seront perpétuelles. Les antoinistes, au contraire espère qu, un jour, au terme d'une réincarnation, cela puisse être la dernière:

"  Ah ! Quand pourrons-nous nous éveiller, sortir de l'affreux cauchemar de l'incarnation ?

 

 

17:15 Écrit par P.B. dans religion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |