27/12/2014

Usage des mains dans la prière.

IMPORTANCE DE LA PRIERE ET DE LA  POSITION DES MAINS.

 

Selon Clément d'Alexandrie, philosophe:

"La prière est un entretien intime avec Dieu, et Dieu prête constamment l'oreille à cette voix intérieure." 

La prière semble être utile à l'homme. On retrouve ce besoin dans toutes les religions. Plus nous recevons dans le silence de la prière, plus nous donnerons dans la vie active. 

Selon la religion, lors de la prière, on utilise toujours les mains. La position des mains a une grande signification.Les catholiques joignent les mains. C'est l'attitude d'une supplication ou tout au moins d'une "prière" au sens littéral du terme. Les catholiques croisent aussi souvent les doigts.

 

mains jointes.png

  

mains.jpg

 

 

Pour les Musulmans, la prière (Salât) est considérée comme le deuxième pilier de l'Islam. Elle est d'une très grande importance. Elle permet au croyant d'exprimer son adoration envers Dieu, l'Unique Créateur. Elle se fait de façon directe et sans intermédiaire entre l'homme et Dieu. Les Musulmans présentent leurs deux mains ouvertes, paumes vers le haut. 

priere2.jpg

Pour le Bouddhisme. Le Bouddhisme n’est pas à proprement parler une véritable religion. Les prières d’un Bouddhiste ne s’adressent ni à un Dieu, ni à une entité supérieure qui servirait d’intermédiaire entre l’Homme et son créateur. En réalité, les Bouddhistes prient pour l’Éveil de tous les êtres et pour l’éradication de toutes les sources de souffrance. Comme dans beaucoup de religions, les Bouddhistes prient en joignant les mains au niveau du cœur (siège de l’esprit) et en chantant ou récitant un texte. La prière Bouddhiste est avant tout une forme de méditation. Parfois, cependant, on voit les moines prier, les mains jointes, façon catholique. Pourtant, contrairement aux catholiques, ils ne s'adressent pas à DIEU.

 

 

Au sujet des mains jointes façon antoiniste, ( les deux paumes l'une sur l'autre ),cette signifierait plutôt l'unité, la solidarité (de deux nous ne formons qu'un). On trouve aussi une autre explication: les mains sont jointes, la main gauche prenant la droite comme si on se faisait à soi-même le serment d’amitié et d’union. 

C’est aussi un signe de méditation. Une méditation qui serait aussi un signe d'accueil, attitude plus bienveillante que la position «  mains jointes, paumes l’une contre l’autre ». 

Cette attitude d'accueil est bien celle de la Mère ANTOINE.

 

Mère.jpg

 

19:01 Écrit par P.B. dans religion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.