26/11/2016

Naissance de l'humanité: position révolutionnaire du Père ANTOINE.

Position "anti-créationniste" du Père ANTOINE.

 

Alors que, encore à l'heure actuelle, se font jour, les postions créationnistes, on doit signaler l'attitude révolutionnaire du Père ANTOINE. 

Révolutionnaire pour l'époque ( 1909/1910 ). Cette attitude devait sûrement faire scandale.

Nous la trouvons dans le chapitre " L'ARBRE DE LA SCIENCE DE LA VUE DU MAL ":

" Je serai court pour vous enseigner ce qui m'en a été révélé; si je devais faire le développement, plusieurs jours ne me suffiraient pas.

Je ne puis dire, comme les écritures, que ADAM a été le premier homme, il en existait d'autres à cette époque qui occupaient diverses contrées, formant différents milieux de la même élévation. Tous avaient une foi en DIEU, aucun d'eux ne faisaient rien qui ne lui fût inspiré."

Assurément, pour l'époque, et avec une telle formulation, la position du Père ANTOINE et des Antoinistes devaient faire un véritable scandale: s'opposer aux Saintes Ecritures dans une question aussi fondamentale !

Et nous retrouvons l'histoire d'ADAM:

" Mais pour s'épurer on passe parfois par des filières bien douloureuses. Il en a été ainsi d'ADAM pour qui une grande épreuve se préparait. ADAM et EVE avaient apprivoisé un serpent et il l'aimaient comme une mère aime son enfant. La Providence place toujours sur notre chemin ce qui est nécessaire à notre progrès. "

Pour rappel, le Père ANTOINE a bien déclaré au début qu'il existait, à l'époque d'ADAM, d'autres hommes qui avaient " la même élévation".

Ce qui signifie que, quand il parle d'ADAM, ADAM est en fait une figure, une image, représentant l'humanité. Il faut bien avoir cela en tête pour comprendre l'histoire d'ADAM telle que la présente le Père ANTOINE.

En extrapolant, on pourrait même dire que l'histoire d'ADAM continue encore à l'heure actuelle à se produire.

D'ailleurs le Père ANTOINE, dans le dernier paragraphe, dit:

" En résumé, le péché d'ADAM, c'est la vue du mal.....

  Voilà où en est le progrès de nos jours et ce qui prouve que nous subissons encore l'instinct ancestral, c'est que nous en retrouvons la trace dans toutes les croyances."

 

DSC06248.JPG

 

19:13 Écrit par P.B. dans religion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |